.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i didn't order asshole with my whisky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 22:59


BROCK HARPER
≈ ≈ ≈
{ It’s not enough to just live. You have to have something to live for. }
crédit/ gifs tumblrcitation tirée de BSG.

✖️ NOM : Il a le nom du paternel. Seul cadeau qu'il ait consenti de lui... Harper. PRENOMS : Le charme anglais qui s'affirme: Brock. Le paternel annonçait la couleur en donnant à l'aîné un nom oublié, original. Un second prénom plus traditionnel, hérité de son grand-père paternel: Caleb. ✖️ AGE : Hier encore il avait vingt ans. Le temps s'écoule à une vitesse folle. Trente cinq ans, déjà. ✖️ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : L'accent appuyé du Kentucky ne laisse pas de place au doute: il est de Louisville. Ses premiers cris poussés dans la froideur d'une chambre d’hôpital, un seize octobre, quelque part au milieu de l'après midi. ✖️ NATIONALITE : Américain. ✖️ ORIGINES : L'Ecosse qui coule dans le sang, hérité des origines lointaines du paternel.  ✖️ A CODY DEPUIS : sa douzième année. arraché des vastes plaines du Kentucky pour atterrir sur celles du Wyoming. Tomber amoureux de ses grands espaces, et finalement se sentir ici chez soi. ✖️ STATUT CIVIL : Marié à son amour de jeunesse, la corde au cou, qui doucement se resserre. ✖️ METIER/ETUDES : Les études, elles n'étaient pas faites pour lui. A dix huit ans, il a quitté le lycée et s'est engagé dans la vie active. Travaillant au bas de l'échelle, ouvrier dans les usines à charbon de son père. Persuadé que voir son fils travailler avec les plus modestes relèverait pour lui de l'humiliation. Avec le temps, il a trouvé d'autres emplois, dans des fermes, des garages, des stands de tir. Il est désormais adjoint du shérif. TRAITS DE CARACTERE : calme, assurément. Le silence l'entoure et le réconforte. C'est un débrouillard, qui trouve toujours comment se sortir d'une situation délicate. Brock, il a bon fond. C'est un chic type, même si l'on pense parfois que sa réserve le rend hautain. Il n'en est rien. Brock, il est bienveillant. Peut-être pas avec tout le monde, mais une fois qu'on rentre dans son cercle, il y a peu de chances qu'on en ressorte. Il aime les grands espaces, fuit la foule et préfère mille fois les nuits étoilés aux soirées mondaines. Brock, il est un peu sauvage. Pas toujours diplomate, un peu trop acerbe. Il aime avoir raison, faire les choses à sa façon.  ✖️ AVATAR : Michiel Huisman. ✖️ GROUPE : Earth.


PLACE YOUR HEAD ON MY BEATING HEART
#01 Il est l'aîné de cinq enfants. Le sacrifié, songe-t-il parfois. Celui qui a volontairement tourné le dos au paternel pour montrer aux cadets qu’ils n’avaient pas à lui obéir aveuglément. Il a fait une croix sur son argent, son réseau, les perspectives d’avenir qui s’offraient à lui. Mais il n’en regrette rien. #02 A douze ans, il quittait son Kentucky natal pour gagner le Wyoming. Passant d’un paysage de mines de charbon à un autre paysage... de mines de charbon. Les métropoles surpeuplées, très peu pour lui. Il ne se sent libre qu’au milieu des plaines. L’air frais lui fouettant les poumons, le regard perdu dans la nature à perte de vue. #03 Il n’a connu qu’une femme dans sa vie. Sa petite amie, à seize ans, qu’il a épousé à dix-huit. Mal vue par le paternel, mais il ne l’a pas épousé pour l’ennuyer. Non, il l’aimait vraiment, persuadé que sa vie n’avait de sens que s’il la conjugait au pluriel. Les choses ne sont plus aussi simples, à présent, mais il se raccroche malgré tout à ces années de bonheur et tente de croire que tout n’est pas mort. L’amour est là. Malmené par leurs habitudes, par une routine infernale, par un ennui chaque jour plus fort. Mais il est là. #04 Il a fait tous les métiers du monde, ou presque. Tour à tour employé dans une usine à charbon, un stand de tir, testeur de cannes à pêche, mécanicien, employé dans un ranch, une ferme ou un parc naturel… Sans diplôme autre que celui du lycée, il a vite compris qu’il lui fallait faire une croix sur les grandes ambitions. Désormais adjoint du shérif, il s’estime plutôt satisfait du chemin parcouru. Il ne gagne pas grand chose, peine à boucler les fins de mois, mais s’estime fier de ne pas dépendre de la fortune paternelle. #05 Il voudrait un enfant. Ou deux, ou quatre… Son absence de paternité commence à lui peser. Il voit ses anciens camarades de classe, parents pour beaucoup, s’extasier devant les photos de leur marmaille. Lui, il n’a rien à montrer aux réunions d’anciens élèves. #06 L’alcool, c’est son vice. Un mal auquel il succombe de plus en plus souvent. Trop, aux dires de certains. Il n’en est pas fier, il se voit doucement tomber dans la dépendance. Mais c’est la seule chose qu’il ait trouvé pour adoucir un peu ses idées noires. #07 C’est une gâchette redoutable, un fin tireur qui a pu s’exercer durant ces quelques années où il a été employé dans un stand de tir. C’est ce talent particulier qui l’a tout d’abord convaincu de rentrer au bureau du shérif. #08 La solitude, c’est le meilleur moyen qu’il connaisse pour se ressourcer. Encore aujourd’hui, il lui arrive de délaisser sa femme pour un ou deux jours, préférant partir avec un cheval et un sac à dos, s’adonner au camping sauvage et observer les étoiles. Au milieu de nulle part, le ciel est pur, dégagé. Poétique, aussi. Et les étoiles brillent de mille feux. De quoi oublier ces stupides tracas du quotidien. #09 Sa mère était le dernier pilier de la famille Harper. Après un an de lutte contre le cancer, elle a baissé les armes. Emportant avec elle la fragile unité familiale. Désormais, c’est chacun pour soi. Non pas qu’avant, ils étaient liés. Mais au moins, devant elle, ils tentaient de faire bonne figure. A présent, Brock sait qu’à l’exception de Juliet, les autres deviendront probablement des étrangers pour lui. Ça le chagrine, lui l’aîné, de voir que son père a corrompu les coeurs et les âmes. Mais il ne peut forcer personne à ouvrir les yeux. #10 Il tente chaque jour d’être l’inverse de celui qu’est son père. De se montrer honnête, sympathique, bienveillant. De ne pas tromper sa femme, de respecter son prochain. Mais il lui semble parfois que ses gènes sont plus forts que ses convictions. Les tentations sont nombreuses, y céder devient toujours plus compliqué. Il tente de se convaincre qu’il a bon fond, Brock. Parfois, il en doute. Il a des envies qui sont en décalage de celui qu’il cherche à être. Des envies d’ailleurs, de renouveau, de grandeur.


✖️ PSEUDO/PRENOM : spf. ✖️ AGE : 27 ans. ✖️ SCENARIO OU INVENTE : inventé. ✖️ VOS IMPRESSIONS SUR MH : canon  I love you . ✖️ COMMENT AVEZ-VOUS TROUVE LE FORUM : bazzart il me semble


avatar:
 


Dernière édition par Brock Harper le Lun 6 Mar - 17:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:00


ONCE UPON A TIME
≈ ≈ ≈
La main inerte de sa mère reposait dans la sienne. Il était seul à ses côtés, dans cette sinistre chambre d'hôpital. Des heures qu’elle respirait à peine. Qu’il était là, à ignorer la présence de son père. Brock était même étonné qu’il ait trouvé le temps de passer une tête dans la chambre où reposait la mourante. Le père et le fils s’étaient salués cordialement. Une brève poignée de main, un rapide signe de tête. Le premier contact depuis des années. Pas un mot n’avait franchi leurs lèvres depuis. Ils étaient là, à ignorer la présence de l’autre comme si admettre qu’il était là pouvait être un signe de faiblesse. Brock avait toujours été fort, à ce jeu là. Redoutable, même. Il bénéficiait d’années de pratique. Ne se rendant qu’à quelques repas dominicaux à la demande de sa mère. Seul, bien souvent. Refusant d’infliger à sa femme une corvée si lourde: celle de devoir partager le même air que le patriarche Harper. Un adepte du mensonge, de la manipulation, de l’égocentrisme. Qui avait vaguement tenté de forger son aîné à son image, avant d’y renoncer. Brock était souvent d’un calme olympien. Mais ça ne voulait pas dire qu’on pouvait en faire sa marionnette: lorsqu’il le voulait, il pouvait avoir la rage d’un volcan en éruption. Il avait claqué la porte de chez lui à dix huit ans tout juste, las de supporter les ambitieux du père, désireux de se lancer sur sa propre voie. Quitte à finir déshérité, oublié de tous. De tous, sauf de cette mère dont le poul faiblissait. Elle, elle ne l’avait jamais oublié. Son premier fils, dont l’esprit ressemblait tant au sien. Effacé, mais bien là. C’est pour elle qu’il avait bravé mille tempêtes. Et qu’il en affrontait une autre, en tête à tête avec le monstre dans cette chambre bercée par le bip régulier de l’électrocardiogramme. Quelques minutes plus tard, le bip ne s’estompa plus. Sa mère était morte. Entourée de son mari et de son fils aîné. Incapable d’avoir pu réconcilier son clan de son vivant. Pire, il y avait tout à craindre que sa mort ne disperse son clan aux quatre vents. Elle était ce qui faisait l’unité des Harper. “J'appellerai Juliet. Je me doute qu’elle ne veut pas l’apprendre de toi.” Brock avait lâché cette phrase comme un couperet. La voix vibrante d’émotion, mais affirmée malgré tout. Il y avait lui et sa soeur d’un côté. Et les autres. Au milieu, il n’y avait plus rien que ce corps sans vie auxquels tous allaient désormais dire adieu.




C’était si beau, Cody, la nuit. Un écrin de lumière au milieu des plaines. Posté dans sa voiture de patrouille, à quelques miles sur une colline qui surplombait la ville, Brock profitait du panorama. Un moment de solitude rythmé par un air de country à la radio. Un café dans une main, l’autre repliée sur le volant. Le moteur à l’arrêt, la fenêtre entrouverte pour sentir la douce briser du dehors. Il serait resté là des heures, s’il avait pu. A ne rien faire d’autre qu’observer les lumières du ciel et de la ville. Seul. Il avait toujours aimé la solitude. Le calme qu’elle lui apportait n’avait pas de prix. Mais ces derniers temps, il devait bien l’admettre: il en était devenu dépendant. Quitte à repousser sa femme et ses amis. Il avait besoin de temps pour lui. Au début, il se disait qu’il lui fallait remettre ses idées en place. Mais les semaines s’écoulaient, et rien n’avait changé. Dans sa tête, c’était toujours le même bordel, les doutes qui ne trouvaient pas leur résolution. Il avait besoin d’ailleurs. Et pourtant, il était incapable de se priver de cette ville, de son air, de ses décors majestueux. Il était tout et son contraire. Incapable de dire à sa femme qu’il l’aimait, et tout aussi inapte à la quitter. Même son précieux silence se retournait contre lui. Lourd de sens et de non dits lorsqu’il était chez lui. Pesant et redoutable, assourdissant. Loin du silence apaisant qu’il chérissait sans limite. Brock avait toujours jeté un oeil critique sur sa vie et ses choix. Ces derniers mois n’avaient fait qu’amplifier son malaise. Il ignorait ce que le destin avait en tête pour lui, mais il n’était pas certain de vouloir le savoir.


Dernière édition par Brock Harper le Lun 6 Mar - 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:00

Michiel, un des hommes de ma vie! brill
Marié, mais infidèle? tutu
Bienvenue et réserve moi un lien. dead
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:05

Le beau Michiel. brill
Bienvenue parmi nous petit chat! ballon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:06

Michiel. I love you
C'est un excellent choix ! Bienvenue sur le forum, meilleur ami de mon autre bébé. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:20

@ivy winchester par principe, oui, marié mais fidèle, mais là j'avoue qu'avec ton gif je ne sais plus supp

@jonathan warrens Dylan I love you merci à toi!

@noah barnes merci à toi, ils vont faire un duo bien canons, nos deux alcolos de service Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:21

tutu
J'ai une idée de lien, je viens en mp!
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu ✖
headspin, happiness, death
avatar

Arrivée le : 27/02/2017
Messages : 424
Avatar : dan smith
Crédits : BONNIE
Points : 16
DC : adam & wyatt
Age : thirty years old
Statut : he spreads his wings when he's gonna fly, the crow x in secret relationship with a guy who he is truly in love with
Occupation : streets singer, delivery man, horses care.
Ton vote : he don't give a shit
Quartier : yellowstone avenue
Post-it : ✖️ aller sur la tombe de sara
✖️ trouver un vrai boulot
✖️ écrire de nouvelles chansons
✖️ finir la saison de the walking dead
----------------------------------------


Rps : shaw x dmitri (open)

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Dim 5 Mar - 23:29

MICHIEL dead supp

bienvenue sur le forum I love you si besoin n'hésite pas brill



You ran into the night, you can't be found, But, this is your heart, Can you feel it? Pumps through your veins, Can you feel it?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Lun 6 Mar - 1:21

    Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche brill leche huisman, très bon choix heartt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Lun 6 Mar - 13:55

Merci à vous deux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu
avatar

Arrivée le : 27/02/2017
Messages : 159
Avatar : Richard Madden
Crédits : Cristalline (avatar), Lions' tears. (sign')
Points : 0
DC : Elizabeth Warrens et Madison Stone

Age : 34 ans
Statut : Un célibataire endurci qui n'oublie pas son premier amour. Il ne l'a jamais revu depuis l'annonce de sa grossesse quand ils avaient quinze ans
Occupation : Il vient d'ouvrir un bar à vin avec son meilleur ami, Buffalo jump winery. Quinze longues années à faire un tour du monde. Vendeur de glace au Brésil, dessinateur en Ecosse, juriste à Philadelphie, bâtisseur au Kenya, pêcheur en Thaïlande, fermier en Australie.. Impossible d'énumérer tous les métiers entrepris pendant tout ce temps
Ton vote : Il n'a plus voté depuis son départ des Etats-Unis. Aucun avis sur ce monde corrompu
Quartier : En colocation avec son meilleur ami dans un appartement à Sheridan Avenue
Post-it : .
✘ Acheter un nouveau bouquin
✔️ Se remettre au dessin
✘ Passer du temps avec ses frères
✘ Discuter avec Mia
✘ Faire les courses
✔️ Nettoyer l’harmonica
✘ Revoir Scarlett
✘ Repartir avec Adam
✔️ Aller chez le coiffeur



☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   Lun 6 Mar - 22:40


CONGRATULATION NEWBIE !


≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈
Espèce d'alcoolique mexican Vive le club des "vieux" ! Nah mais, j'adore tellement ton perso' quoi leche

Il était temps ! On ne t'en veut pas, ta fiche gère la fougère. Le plus difficile est derrière toi. Quoique. N'oublie pas de vérifier si les admins t'ont bien ajouté dans le bottin. Elles sont incapables de lire correctement mais, on les aime quand même. Il ne faut pas non plus oublier ta fiche de liens. Tu ne veux pas rester dans ton coin, hein ? Ne sois pas timide et va enquiquiner les autres ch'timbrés avec des messages privés. Si tu as un boulot, viens te recenser dans le répertoire des métiers. Cody est une ville où il vaut mieux avoir une profession. Les paresseux sont plutôt mal vus. Tu veux un toit pour dormir ? Viens le signaler dans répertoires des logements. Certes, les bois peuvent être une solution mais on ne te le souhaite pas car il peut faire très froid. Quand tu as terminé toutes ces petites choses, nous t'invitons dans la partie Jeux et la CB entre deux écritures de rp !



Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.  — . Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: i didn't order asshole with my whisky   

Revenir en haut Aller en bas
 

i didn't order asshole with my whisky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Law & Order [Commanditaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: Version 3 :: Fiches non terminées-