.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take me by your side (raylan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: take me by your side (raylan)   Jeu 9 Mar - 12:22

Gavin est encore assis à son bureau quand le dernier employé de son équipe vient le prévenir de son départ. Il se retrouve donc tout seul devant son ordinateur, à contempler la surface allumée. Il peut même entendre le tic tac entêtant de l’horloge. Cette horloge qui n’est d’ailleurs jamais à l’heure. Quand l’horloge factice à enfin atteint les quatre heures, il décide de lui aussi sortir. Après tout, il est le seul à son étage, rester serait considéré comme du masochisme pour la plupart des employés. En temps, normal, ça ne l’aurait pas déranger de rester diner en tête à tête avec son ordinateur comme seul compagnon. Mais cette fois, ses projets sont tout autres. Il enfile sa veste avant de fermer le bureau derrière lui, embarquant cette mallette inutile pour les prochaines heures. Gavin prend l’ascenseur qu’il trouve trop lent. C’est toujours dans les moments où on est pressé que tout est trop long. Comme c’est toujours dans les moments où on espère prendre son temps que tout est plus rapide. Un cercle vicieux qui nous donne une perception du temps différente et bien plus embêtante. L’ascenseur finit enfin par le poser au pied de l’immeuble, sans réfléchir plus que ça, il se dirige vers sa voiture. Son visage montre un sourire, un sourire en coin, ce genre de sourire discret que seules les personnes qui vous connaissent assez bien peuvent deviner.  Ce genre de sourire indéchiffrable que ses quelques supérieurs hiérarchiques détestent mais que lui adore. I marche d’un bon pas vers sa voiture et y entre, sans plus de formalités. Pour une fois, il se décide à mettre la radio, chose qu’il ne fait jamais car d’habitude, il est trop occupé à se remémorer sa stratégie de la journée pour se laisser distraire par la musique. Gavin conduit en marmonnant des paroles de chansons (donc pas très compréhensible) jusqu’à Yellowstone Avenue. Il se gare sans faire gaffe, sort sans même éteindre la radio (qui s’éteint quand il ferme la portière) et se dirige vers la petite maison. Ce n’était pas prévu dans sa stratégie de la journée de passer chez Raylan. Mais pour une fois, il a  envie de chambouler ses journées habituelles, comme Raylan a chamboulé les siennes. Il sonne à la porte et, dès qu’elle s’ouvre, s’engouffre à l’intérieur en embrassant le seul habitant de cette maison. Hey... Il dit, se décollant un peu de sa victime du jour. Je passe un peu à l'improviste mais j'avais envie de te voir. Il se sent un peu coupable et honteux de passer comme ça, quand ça l'arrange. Il le regarde, fait un sourire, un vrai, du genre tendre, et reste planté devant lui, comme si toute la fougue qui l'avait précédemment possédée s'était envolée. Tu m'as manqué. Parce que Gavin ne savait même plus quand est-ce que s'était, la dernière fois qu'ils se sont vus.
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu ✖
headspin, happiness, death
avatar

Arrivée le : 27/02/2017
Messages : 424
Avatar : dan smith
Crédits : BONNIE
Points : 16
DC : adam & wyatt
Age : thirty years old
Statut : he spreads his wings when he's gonna fly, the crow x in secret relationship with a guy who he is truly in love with
Occupation : streets singer, delivery man, horses care.
Ton vote : he don't give a shit
Quartier : yellowstone avenue
Post-it : ✖ aller sur la tombe de sara
✖ trouver un vrai boulot
✖ écrire de nouvelles chansons
✖ finir la saison de the walking dead
----------------------------------------


Rps : shaw x dmitri (open)

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: take me by your side (raylan)   Ven 10 Mar - 23:58

Tu termines ta journée au ranch, t'as passé la journée en compagnie des chevaux, parce qu' aujourd'hui était un de ces jours où tu as ressentis le besoin de venir ici, de t'occuper de ces animaux, leur parler, leur chuchoter tes secrets, ce que tu as sur le cœur, ce dont tu es incapable de confier à personne, pas même à Noah ni Ivy, non ces mots tu ne peux es dire à personne, alors tu leur parles, aux chevaux, parce que ne jugent pas et ne pourront te dire que tu as tort ou raison. Et auprès d'eux tu as l'impression d'être près d'elle. Tu te remets tes baskets, te débarrasses de la boue sur tes mains et repars chez toi, en vélo comme tu es venu, tu utilises souvent ce mode de transport pour te déplacer, tu aimes bien profiter de la vue et tu tiens à ton environnement, tu ne veux surtout pas le détruire avec cette pollution qu'apporte l'utilisation des voitures. Tu as ton permis mais tu n'as pas de voiture, tu n'as jamais ressentis le besoin d'en posséder une, tu préfères les méthodes plus propres, tu as toujours soutenu Noah dans son combat pour préserver la ville. Il te faut moins de vingts minutes pour te rendre chez toi, tes écouteurs sur les oreilles, tu descends de ton vélo pour le ranger devant la petite maison, celle de ton enfance, tu as toujours vécu entre ses murs, malgré le fait que tu n'es plus que le seul survivant de la famille, du moins de cette branche, tu as tenu à rester  y vivre.  Tu parcours les derniers mètres qui tu séparent de la porte d'entrée en chantant les paroles qui raisonne dans tes oreilles. Tu te diriges directement dans la salle de bain pour te doucher et te débarrasser de l'odeur des chevaux sur toi. Tu enfiles ensuite un simple pantalon de jogging et un t-shirt noir, tu aimes bien marcher pied nus chez toi. Tu prends ensuite la direction de la cuisine, un coup d’œil rapide à l'horloge t'indique qu'il est temps de préparer le dîner, et cet tâche ne te jamais vraiment de bonne humeur, avant tu aimais cuisine pour ta sœur, mais maintenant, cette activité est devenu un fardeau plus qu'un loisir, tu songes un instant à appeler Gavin mais tu sais bien comment fonctionne votre relation et tu n'as tellement envie d'essuyer un refus de sa part. Tu te fais à l'idée de rester seul ce soir, toi, ta télé et ton repas dont tu ne sais toujours pas de quoi il sera composé. Mais tu entends la sonnette retentir et tu abandonnes aussitôt ta cuisine pour aller ouvrir, ton rythme cardiaque augmente aussi vite alors que ton regard croise celui de Gavin, tu souris aussitôt, te décalant légèrement pour le laisser entrer. Tu n'as pas le temps de le saluer qu'il se colle déjà à toi, ses lèvres se scellant aux tiennes, tu pousses la portes d'une main pour la refermer et vient glisser l'autre sur sa nuque pour le rapprocher de toi, répondant à son baiser avec passion, tu es tellement ravis qu'il soit là. Je passe un peu à l'improviste mais j'avais envie de te voir. Tu déposes de nouveau tes lèvres sur les siennes avant de souffler. Tu tombes bien, ne t'inquiète pas, ne me dérange jamais tu sais bien. Ton plonges ton regard dans le sien comme si tu voulais mémoriser son visage, par peur de l'oublier un jour, tu ne le vois tellement pas autant que tu voudrais. Tu m'as manqué. Ton sourire s'éclaire un peu plus.  toi aussi, tu me manques tout le temps.. Ta voix se brise et tu tentes de reprendre contenance, tu n'as pas envie d'être désagréable, alors qu'il vient juste d'arriver. Tu ne veux surtout pas qu'il reparte. Tu as faim, j'allais préparer un truc ? Tu saisis sa main et l'entraîne dans la cuisine.



You ran into the night, you can't be found, But, this is your heart, Can you feel it? Pumps through your veins, Can you feel it?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: take me by your side (raylan)   Jeu 16 Mar - 10:43

Gavin était entré comme si c’était chez lui. Avec un peu de réticence quand même. Il ne savait pas comment se comporter avec Raylan. D’une fois à l’autre, il ne savait pas s’il devait garder ses distances à cause de cette situation ou s’il pouvait venir le serrer contre son cœur. Alors pour une fois, c’était avec plaisir qu’il avait pressé ses lèvres contre les siennes, accueillant avec plaisir la chaleur de son corps. Le fait est que Gavin devenait instantanément un gamin, un ado un peu idiot en sa présence. Ses réactions étaient parfois injustifiées, totalement excessif. Il se laissait dominer par ce tourment de sensations et ne pouvait pas les contrôler, comme il arrivait pourtant si bien à le faire. Ses lèvres laissent échapper un soupir de soulagement quand Raylan lui dit qu’il ne dérange pas. C’est sa hantise, d’être repoussé, chaque jour un peu plus, parce que ça doit rester secret. Gavin fait des efforts, mais comme il le sait si bien, prenant exemple sur ses parents, faire des efforts n’est parfois pas suffisant. Il en ferait presque des cauchemars à la longue. Il sourit doucement, tendrement à la réponse de son petit ami. Malgré lui, il sent ce reproche. Ce reproche qu’il attend presque à chaque rencontre. Il le sait qu’il n’est pas présent. Pas aussi présent qu’il ne le voudrait, au temps pour lui que pour Raylan. C’est sûr qu’il adorerait rentrer et savoir qu’il n’est pas seul chez lui, il adorerait que tout le monde le sache en couple, qu’il soit pris et seulement à lui. Mais dans le monde de Gavin, ça ne se passe pas comme ça. Ce n’est pas un monde très tolérant, il a grandi avec une famille étroite d’esprit qui apprend à ses enfants que deux hommes ensemble, c’est pas la norme. Mais alors, qu’est ce qui est normal ? Mais c’st pas le moment de penser à ça, Gavin veut juste profiter de sa bonne idée, de sa surprise et pourquoi pas se laisser bercer par les bras de son amant. Je sais, crois-moi, je le sais. Il répond, avec un sourire désolé. Il ne peut pas dire que ça s’arrangera avec le temps car même lui ne sait pas ce que réserve l’avenir. Je meurs de faim, je prends tout ce que tu prépares, je te prends même toi si tu veux. Il se laisse entraîner vers la cuisine tandis qu’un sourire insolent vient se plaquer sur ses lèvres. Il connait les lieux mais tel l’ado idiot et désolé qu’il est, il préfère se laisser entraîner par plus expérimenté que lui. Comment tu vas ? Raconte-moi, je veux tout savoir. La question un peu bateau, pour combler ce temps qu’ils ne passent pas ensemble. Gavin enlace ses doigts avec ceux de Raylan, s’adossant contre le plan de travail, prêt à devenir cet homme qu’il n’est qu’en public. Celui amoureux, idiot et qui sourit à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: take me by your side (raylan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

take me by your side (raylan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOU REED - Walk on the wild side
» construire side-car 1800
» Snaefell Moto side-car
» Problème sidebars catégories
» [Jeu - MMORPG - Sidescrolling] ELSWORD!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: Rps inachevés-