.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [w/Dim'] Oxygène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [w/Dim'] Oxygène    Jeu 16 Mar - 10:53

que désirs deviennent souvenirs.

Tu marchais dans les rues, sans trop savoir où tu allais. Il était tard, tu n'avais pas envie de te retrouver dans ta colocation pourtant tu l'aimais mais pas ce soir, tu n'avais pas envie de parler, pas envie de faire comme si cela allait. Comme si tu allais super bien , comme si le monde était beau, c'était même tout le contraire. Tu n'allais pas bien. Voir ton père t'avait totalement chamboulée, tu ne savais plus où tu en étais. Il était arrivé comme un cheveu dans la soupe. Tes talons claquaient sur le trottoir, tu marchais au rythme de la musique qui était dans tes oreilles. Tu regardais le ciel, les étoiles brillaient doucement dans le ciel. Tu attrapas ton téléphone et tapas un texto assez long à James, il fallait que tu lui parles, il fallait que tu saches qu'il était là pour toi, qu'il t'aimait. Oui, ce soir, tu avais besoin d'être rassurée. Tu ressemblais à un petit bébé, à un petit bébé qui avait besoin d'un petit câlin. La nuit était relativement noire. Tu envoyas aussi un texto à ta maman, lui faisant croire que tu étais bien rentrée, que tu étais déjà dans ton lit à lire un livre pour t'endormir. Tu lui mentais beaucoup en ce moment, beaucoup trop, mais c'était de ton âge. Ava te demandait aussi où tu étais, tu ne pouvais pas lui dire, car elle allait arriver tout de suite. Mensonge disant que tu étais chez ta mère. Tu avançais quand tu vis une silhouette au loin, toi qui pensais être toute seule dans ce coin reculé. Tu avanças main sur ta bombe lacrymogène. Illégale et alors ? Il fallait bien que tu te protèges. Tu te retrouvas assez près pour voir son visage "Dimitri.....". Ton coeur battais beaucoup plus vite, tu ne le supportais pas et encore moins depuis que tu avais vu l'état de Victor. Tu t'arrêtas de marcher pour ne pas te retrouver trop près de lui "Vraiment, il fallait que je tombe sur toi. ". Tu avais envie de le frapper, de lui faire autant mal que Victor avait mal. Pourquoi il fallait qu'il tombe amoureux d'un homme pareil. Tu ne pouvais vraiment pas le supporter et tu ne faisais même pas d'effortt
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
membre du mois ✖
i'm a rockstar, deal with it
avatar

Arrivée le : 09/03/2017
Messages : 90
Avatar : sid ellisdon
Crédits : lethargy
Points : 185
DC : naïm l'oublié

Age : vingt ans dans la gueule
Statut : faudrait déjà s'y intéresser
Occupation : mécano, barman du dimanche et du jeudi soir
Ton vote : t'es pas de ceux qui s'en préoccupe
Quartier : fuck off.
Post-it : fuck off².

Rps : 3/3

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: [w/Dim'] Oxygène    Jeu 16 Mar - 23:01

oxygène
mia & dmitri


esprit embrumé. t'sais plus vraiment ce qui t'as amené ici. l'manque. l'ennui. la drogue aussi. esprit libéré, t'arrives mieux à analyser tes envies. et ça t'revient en tête, tu comprends mieux. les images reviennent en douceur, en force non majeur. sourire envieux, sourire appréciateur. tes yeux restent accrochés dessus, sans même te cacher, tu profites, tu savoures. lenteur de ses gestes, lenteurs des mouvements. tu vas pas rester, mais c'est sympa. t'es calme. c'est rare et pourtant c'est souvent après ce genre d'ébats. nuits fauves. mais là, ça ne restera qu'une soirée sans after privé, sans after prolongé. elle le sait, elle est pas si nouvelle dans la cours des grand. elle joue avec les méchants, alors elle sait. trop de naturel, trop surnaturelle sa manière de remonter lentement sa culotte le long de ses cuisses. son dos te fascine et ses cheveux brun qui flottent le long de son corps. trop longs, trop raides. t'expires la fumée avec lenteur sans bouger. t'observes les marques d'encre noir si petites qui semblent tracer une phrase juste sous sa fesse. tu t'souviens que c'est ça qui t'a fait revenir. ça t'a marqué. et quand tu relèves les yeux de ses fesses tu vois son visage tourné vers toi. trop naturelle, elle se fera casser avec le temps, tu l'sais. et tu t'en tapes. elle enfle un tee-shirt, vire sa nudité, et tu finis par enfiler ton jean. plus envie de t'attarder. d'autres choses à faire, comme t'ennuyer. rien d'moins bien, elle te sert plus à rien.
et tu t'retrouves sur le trottoir, dans la nuit noire, les lumières artificielles de votre ville si connue semblent à peine suivre ton chemin. clope au bec. trop tard. personne. en pleine rue y'a plus rien qu'une absence de vie, d'humain. plaisir que trop sain. t'es bien. t'avances, simplement sans t'presser. sans vraiment regarder aussi, tu t'sens seul au monde, c'est mieux pour les autres. et pourtant.. Dimitri... bordel. quoi d'mieux qu'écorcher ton prénom pour t'faire enrager. d'puis quand les filles peuvent pas prononcer correctement ton prénom, ça fait partit des gens qui savent l'mieux le prononcer... mais pas elle. parce que quand tu relèves la tête, tu reconnais que trop vaguement la silhouette affreuse de l'ancien pot d'colle de l'handicapé. bordel !!! les démons reviennent battre ton cerveau, et tu passes vaguement la main sur ta mâchoire... l'arcade à peine guérit des points d'son aveugle de copain, le visage bien amoché par l'autre abrutit. vous vous êtes pas loupé. il t'a dégommé presque pour une fois. t'as les nerfs, c'est bon. Vraiment, il fallait que je tombe sur toi. tu lèves un sourcils froidement, sans t'emporter, tu la toises expulsant la fumée de tes narines. t'étais presque bine et maintenant c'est de nouveau tes nerfs qui brûlent en toi. t'as qu'à continuer ton ch'min alors, j'vais pas t'retenir. ta vue gâche autant mon chemin que toi. tu lâches avec méchanceté et calme, c'est simple, c'est froid, c'est moche. c'est toi. tout ce qui touche à lui, tu le dédaignes et le détestes. c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[w/Dim'] Oxygène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Help cigarette lea
» La plupart des gens disent qu'on a besoin d'amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d'oxygène. ► Pearl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: 
Cody - Wyoming
 :: Other places :: 
Buffalo Bill reservoir
-