.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {I got it. You're the fun brother!} Morphée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Lun 20 Mar - 18:50

MORPHÉE JAMES LAWSON
24 y.o + Américain + Célibataire + Bisexuel + Cavalier amateur + Barman
HISTOIRE + INFOS
Caractère ✖ Destructeur; Renfermé; Méfiant; Impulsif; Bagarreur; Meurtri; Introverti; Très secret; Pessimiste; Sans réelle attache; Bienveillant. Tendre; Rêveur; A l'écoute; Talentueux.

Liens utiles ✓
(www) Fiche de présentation •

Anecdotes ✓
J'suis l'dernier, l'enfant de la fin. Dernier né, dernier aimé. J'ai deux sœurs et deux frères. Du moins, un frère biologique et l'autre adoptif, mais j'm'en fiche. C'est mon frère. On n'a p'être pas le même nom de famille, le même sang, cette ressemblance fraternelle, mais au fond, est-ce que ça compte vraiment ? Si vous faites une grasse à mes frères et sœurs, vous l'paierez. Mes parents, ils se sont séparés. Ils se sont quittés. J'ai pas aimé. J'ai tout cassé, j'voulais pas, j'avais pas envie. Pourquoi, ils se quittaient ? Du haut d'mes quatorze ans, j'comprenais pas. Ou peut-être que j'voulais pas essayer. J'suis devenu muet pendant un temps, refusant à parler à l'un comme à l'autre. J'leur en voulais, j'les ai détesté, autant l'un que l'autre. J'en avais marre. J'ai voulu tout arrêter aussi. Mais non. Pas réussi. Puis j'ai reparlé à mes parents, doucement. C'est encore tendu, comme toujours, comme depuis que j'suis devenu ça. Et puis, soudainement, tout est tombé. Cette annonce, elle nous m'a décimé. Sur place. Foudroyé. Mort. « J'ai un cancer. ». Non. J'veux pas. J'peux pas. J'y crois pas. J'ai quitté la table lors de l'annonce. J'me suis cassé. Sous les yeux d'tout l'monde. J'ai fui. J'ai pas dit un mot. J'suis juste parti. Comme un lâche. Mais j'pouvais pas l'laisser comme ça, fallait qu'le soutienne. J'vais l'voir, j'parle pas, j'm'assois juste et j'le regarde. J'attends. Le cœur lourd. La gorge serrée. J'veux qu'il s'en sort mon père. J'veux pas l'perdre.

J'ai pas toujours comme ça, comme j'suis maintenant. Vraiment. J'suis passé d'un garçon sociable, blagueur, bon travailleur à ce qu'j'suis là. J'ai changé du tout au tout, j'suis passé du garçon sociable, au solitaire de la classe, de celui qu'il ne faut pas approcher. J'suis resté en retrait, j'ai disparu petit à petit dans l'fond d'la classe, préférant maudire tout le monde et regarder le ciel. « Ne fais confiance à personne. Tous des monstres. », c'est c'que j'me disais chaque jour, chaque heure de la journée, surtout l'midi. Même si c'était une petite fille, un bambin, j'm'en foutais, c'était un monstre qui commettrait des horreurs plus tard. J'survivais. J'essayais.

J'ai jamais voulu devenir comme ça. J'ai rien vu venir. Personne ne l'a vu venir. Il est arrivé comme ça, sans prévenir, sans un bruit, comme un serpent qui glisse. Le prédateur était prêt. Il avait tout en tête et il guettait sa proie depuis un bout d'temps. Ça a commencé par de petits gestes anodins, qui ne suscitaient aucun soupçon. Pendant quelques semaines, il a marché comme ça, mais au bout d'un moment, ça s'essouffle, ça lui convient plus. Il veut autre chose. J'lui faisais confiance. Tout le monde, lui faisait confiance. C'était un ami d'la famille, il venait manger à la maison, faisait des soirées, c'était pratiquement un membre. Mais au fond, il avait p'être toujours eu quelque chose en tête ? J'sais pas. J'ai envie d'une réponse, mais j'peux pas l'voir. Quand il en a eu marre des p'tits gestes, il est passé au niveau supérieur. J'ai rien compris au début. Trop choqué. Il n'a pas abusé de mon corps d'abord, il a juste sali mes yeux, sali mes lèvres et mes mains. Mes pauvres p'tites mains d'enfants étaient sali, mais tout l'savon du monde, ne changerait rien. J'avais onze ans. Après, deux bons mois ainsi, il a encore monté de niveau. Il m'a sali. Tout entier. J'ai pleuré, crié, supplié, mais il a continué, riant, souriant de toutes ses dents, racontant qu'c'était normal, que si j'arrêtais d'bouger, ça f'rait pas mal. Il m'a tué. Il a continué. Il a joué avec moi, parfois, il laissait quelques marques visibles, mais les autres pensaient que c'était parce que j'me bagarrais. Ils avaient tord. Puis, y a eu cette délivrance. Il est parti en voyage d'affaire. Deux mois. Pendant deux mois, j'ai vécu normalement. Mais toute chose à une fin. Il est revenu, mais pas un seul coup d'œil vers moi. J'le fuyais, mais impossible de ne pas passer à côté quand il était chez nous. Mais rien. Il avait une proie. Entre temps, j'avais pris trois ans. J'étais plus un enfant. Il ne m'aimait plus.

J'enchaîne les quêtes et les conquêtes. Toujours quelqu'un d'nouveau dans l'lit, si ce n'est pas les rares habitués de mon corps. Y en a, ils viennent plusieurs fois tenté les draps d'ma chambre. Dans tous les sens. Ils sont rares. Certains veulent oublier quelque chose, quelqu'un, d'autre, juste pour le fun, pour le plaisir des nuits sauvages. Puis en dernier, y a ceux de passage, qui passe sans vraiment passer, qu'on rencontre une fois et qui partent. Certains diront que je souille mon corps, que coucher avec le ou la première venue n'est pas chose bonne. J'm'en fous. C'est mon corps. Il est déjà souillé depuis des années, alors, une nuit, une semaine ou une année de plus, j'vois pas la différence. J'me suis jamais vraiment attaché à une personne, j'y arrive pas. Dès qu'je m'en rends compte que j'tombe amoureux, j'imagine le pire, l'horreur et j'foire tout. J'arrête. Je quitte. Je chavire.

« J'ai broyé du noir. ». Comme c'est drôle, certains disent cette phrase lorsqu'ils sont quittés par leur amour, leur prince charmant et soudainement, tout devient noir pour eux. Ils en rajoutent, ce déclare dépressif, mort de l'intérieur sans lui ou sans elle. Qu'ils sont drôles, qu'ils sont cons, qu'ils sont insignifiant. J'ai pas broyé du noir. J'ai vécu dans le noir, dans l'ombre. Elle m'a rongé petit à petit, dévorant mes rêves, mon avenir, ma vie. J'ai souvent pensé à la mort. A la vraie délivrance. Mais si a deux fois, j'y suis pas arrivé, c'est qu'j'dois p'être vivre finalement. Suicidaire ? J'l'ai été. J'avoue. Du moins, pas vraiment. Y a qu'moi et la lune qui l'sachent. J'ai pas eu l'cran d'me pendre, de serrer mon cou jusqu'à c'que mort s'en suive. Non, j'ai renoncé à ça. Me jeter dans l'vide. J'vis à la campagne. Si j'saute d'un muret, j'récolterait qu'des bleus. Alors la baignoire était là. Elle m'attendait. L'eau a chauffée mon corps, m'a donné un certain courage. J'coupais mes poignets. Mes si beau poignets, aujourd'hui scarifier à vie. L'eau pourpre fut la seule chose que je vis à mon réveil. J'avais pas coupé assez profond. Quel con. Quand j'eus l'courage de l'refaire. Même chose. Mais avec une rhinopharyngite en plus. J'ai continué d'couper après mes ratages. J'le fais encore de temps en temps, quand ça va vraiment mal, trop mal, quand rien m'retient. Mes cicatrices, j'les cache. J'en ai honte. Mes bracelets en cuirs me protègent. Pitié.

J'ai mis les voiles à mes dix-huit ans. Directement. Le jour même. J'avais tout préparé avant. Le bail, le loyer payé d'avance. Une partie d'mon argent mis d'côté pour des études en plus, ont filé dedans. J'ai eu quelques jours dans l'bad, avant de prendre un boulot. Des p'tits boulots par-ci, par là, avant de finalement, me mettre définitivement en tant que barman. Un an qu'j'suis là-bas. Qu'je bosse en servant d'l'alcool. J'ai pu acheter ma moto en plus. Puis sinon, y a les concours, ça paye pas beaucoup, mais ça fait quand même monté un peu mon coffre. J'vis seul, j'veux pas d'colocataire. Mon appartement est petit. J'ai deux chambres. Une dont j'me sers et l'autre qui m'sert de débarras. De tout c'que casse. Y a aussi les choses qu'j'ai abandonnées. La guitare, la commode toujours pas monté et dont j'me plains parce que du coup, j'ai rien pour poser mes clefs. Pleins d'trucs comme ça. Délaissé. Abandonné.

L'cheval. J'en ai toujours fait. Depuis tout petit. J'ai toujours été attiré par eux. Très tôt j'suis monté, très tôt j'ai appris à faire les choses biens. J'suis vite monté en grade, surpassant tout l'monde. J'étais un grand et j'ai tout fait foiré. En un claquement d'doigts. Tout s'est envolé. J'ai vu rouge. Et avec l'agitation, j'suis devenu un taureau. J'ai foncé dans l'tas. Disqualifié d'office. Incapable de repasser le concours pour un bout d'temps. J'ai pas écouté la fin. J'avais pas envie. Comme un gosse, j'ai boudé. J'me suis cassé, mon ch'val en main et j'arrête les concours pour l'instant. J'ai plus envie d'en faire. J'vais rendre visite à Gwato quand j'peux. Ouais. J'ai appelé Gwato, mon ch'val. Problème ? J'en fais autant qu'avant, mais j'veux pas le louer à d'autre cavalier. J'peux pas. Alors j'le fais pas. Je reprends peu à peu. Être cavalier est passé au second plan, il a descendu d'un échelon. La première place est libre.

C'est étrange. Non. IL est étrange. Me renvoyait ne semble pas faire partie de son vocabulaire. Même malgré les nombreux échanges de poings. Il ne dit rien. Enfin pas vraiment. Mon patron, il me réprimande, mais pas une seule fois, il m'a dit qu'j'étais viré. Pas une seule fois. Non. Juste des avertissements. Rien. Enfin du moins. La première fois, il était rouge, honteux pour l'habituer dont j'avais osé frapper. Il m'a dit d'partir d'son bar. De quitter l'établissement. Mais que le lendemain, j'avais intérêt d'être à l'heure. Puis, plus les jours avançaient, plus les bagarres s'enchaînaient. Il semblait s'inquiéter. J'comprends pas. J'lui ai rien demandé. Il est trop curieux. J'aime pas ça. Il fait son curieux. Me convoque. Me d'mande si j'vais bien ou pourquoi j'agis comme ça. Ça m'énerve un peu. Il est toujours là quand on l'attend pas. Ses yeux m'fixes. Ses mains m'attirent étrangement, mais il m'soûle. Attendez. J'viens dire quoi ? Ses mains m'attirent ... Non. C'est pas vrai. Enfin .. Non. C'est impossible. J'peux pas. D'toute façon, il doit pas être gay.

J'fume. J'sais. C'est pas bien. J'm'en fous. Mais parfois, ça m'détends. J'fume beaucoup, peut-être un peu trop même. J'essaye d'arrêter, mais c'est plus fort. La fumée me manque. Celle que je relâche dans un soupir, dans un certain agacement. Tenir cette cigarette, la sentir entre mes deux doigts. Elle se volatilise doucement dès qu'j'en tire une. Elle brûle, elle brûle et soudainement, elle s'éteint. Morte. Fini. Il est temps d'la jeter et d'recommencer ce petit quotidien. J'en reprends une. J'allume et j'fume. Entre temps, j'bois aussi. De temps en temps. J'aime pas être soûl comme un porc. J'ai peur. Trop peur de dire quelque chose que j'aurais pas dû. Alors j'bois modérément. Dès qu'je sens qu'je pars. J'arrête. D'toute façon, j'bois la plupart du temps seul. Dans mon coin, à l'écart. La drogue ? Sans façon.

Mon quotidien. Il n'a rien d'extraordinaire. J'me lève le matin, accompagné d'une silhouette dans l'lit ou pas. J'prends un thé, le café c'est pas fait pour moi. Une pomme ou un fruit quelconque qui traîne et j'suis paré pour la journée. J'mange assez équilibré. La plupart du temps. J'lance ma tasse dans l'évier, bien souvent rempli. J'lave les restes d'hier le midi. Bien souvent, après, j'pars voir Gwato. J'le monte une heure ou deux, j'le tiens en forme. Un jour sur deux, j'pars au bar, bosser. Entre temps, j'suis rentré chez moi. Mettre un peu d'ordre dans la cuisine. Nettoyer. J'pars bosser ou j'reste à la maison. Pas envie d'bouger. Pas envie de voir des gens, des visages. L'aprèm se passe en douceur. J'pars faire les courses pour l'soir. J'cuisine. J'veux des produits frais. Ça m'fait pas plaisir d'aller au course. Y a des gens. Et entre ceux qui ce croit à la maison et ceux qui n'avancent pas. J'en ai vite ma claque. Pourtant, j'me casse la tête presque tous les jours pour aller acheter à manger. J'cuisine plutôt bien. Enfin, d'toute façon, y a qu'moi qui peut juger. Rare sont ceux qu goûte à ma cuisine. J'mange. J'pars travailler. Puis la nuit, c'est le hasard. Parfois, j'suis curieux et reste un peu faire les magasins, quand y a pas trop d'monde. Rare.

Vintage et noir. C'est c'que j'porte. Des habits sombres, aux allures de bad boy. Quelque chose qui reste dans la mode, mais qui pourtant vient d'un autre mode. Les friperies, les vides-greniers ou les vide-maison, j'aime ça. J'porte du rapiécé. C'est c'que j'suis. C'est c'qui m'défini. Cheveux en brosse, pas coiffé, plein d'épis, j'varie la chevelure suivant mon humeur. Puis franchement, on s'coiffe le matin, on sort. Du vent. Vlan la coiffure top model et en plus, on s'plaint. Qu'on est con. J'espère que l'vent m'coiffe, il le fait bien parfois. Et ça prends pas longtemps. J'passe une main dans mes ch'veux d'temps en temps, comme ça. Pur réflexe. J'marche rapidement. J'ai jamais l'temps, même quand j'l'ai. Grandes enjambés. Pas d'arrêt. J'marche, j'marche, j'esquive, j'parle pas. Tête haute, dos droit quoi qu'un peut recourbé. Allure assez élégante. C'est moi. Comme dit avant, j'ai deux bracelets en cuir. Presque ancré dans mes poignets. J'les lâche jamais. Non. Impossible. Même au lit, j'dors avec. C'est pas bien. J'les retire une fois seul, sans personne ou à la douche (seul aussi).

Au lit. C'est souvent compliqué. Tout ce passe bien. La chaleur monte. Les mains se baladent. Les corps s'enlacent. Et les souvenirs frappent. Son visage, sa voix, son corps. Tout revient d'un coup. J'vois rouge. La tension monte. Frappe l'oreiller. Tout ce stop. La peur dans ses yeux. Une teinte d'incompréhension. J'me relève. Tourne en rond comme un lion en cage. Et j'explose. Tout y passe. J'frappe tout. J'casse tout. Les souvenirs me brûlent. J'me rends pas compte qu'elle ou qu'il part. Apeuré par cet homme enrageait. J'cris. Ma respiration ce saccade. J'envoie tout valser. Même le lit. Une force me parcoure. J'casse tout. J'en peux plus. Son rire cristallin envahit ma tête. Son corps collé au mien me brûle les yeux. J'peux plus respirer. J'y arrive pas. J'panique. J'tombe au sol. Ma vision se floute. Les larmes coulent. J'essaye d'me calmer. Avec le temps, ça n'arrange rien. J'suis d'pire en pire. J'suis plus rien. Là. Sur le sol. Comme une larve. Et soudainement. Dans l'silence. J'cris une dernière fois. Avant d'm'écrouler. Avant d'tomber dans un sommeil agité. Au milieu de cette pièce saccagée. C'est souvent compliqué.

J'avais trouvé un chat. Un p'tit chat tout noir. J'voulais pas l'garder, j'voulais l'donner. J'avais pas l'temps d'm'en occuper franchement. Déjà que je peine à m'occuper d'moi-même. Alors un chat. Bon, j'avoue. Entre temps, j'lui ai donné un nom. Raoùl. Il avait une bonne tête de Raoùl. Il m'colle tout le temps quand j'rentre. Un p'tit gars qui comprend vite. J'lui ai pris des gamelles. Des croquettes et une litière. Le temps qu'il se rétablisse. Sauf qu'en deux jours après l'avoir trouvé, sa patte droite s'est infecté. J'pensais qu'ça passerait. Vraiment. Mais nan. Amputé. Pauvre chaton. Plus qu'trois pattes. Alors j'ai décidé d'le garder jusqu'à son rétablissement. Et puis finalement, il est resté et j'ai pas cherché à l'donner. Gentil Raoùl.

J'veux m'venger. J'veux lui faire subir c'qu'il m'a fait subir. J'y travaille depuis quelques mois. Mais dès qu'le voit, j'ai envie d'vomir. J'ai envie d'le tuer. D'abord d'le torturer. De détruire son visage, d'écorcher son sourire, ses yeux. J'veux qu'il ressent c'que j'ai ressenti. Il va souffrir. J'le surveille. Au moindre faux pas, j'lui sauterais au cou. Comme ça. Sans prévenir. J'le fracasserais. J'le f'rais m'supplier d'l'épargner. J's'rais capable de toi. Il s'ra à ma merci. Aucune pitié. Vous verrez.

J'vous emmerde tous et je rentre dans ma bulle.
liens recherchés
(F/M) • titre du lien. description du lien ici en quelques mots. Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing
(F/M) • titre du lien. description du lien ici en quelques mots. Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing
(F/M) • titre du lien. description du lien ici en quelques mots. Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing
listing des rps
• RP EN COURS
(www) Intrigue une - Cody's Show • someone
(www) titre du rp • personnage
(www) titre du rp • personnage


• RPS TERMINÉS
(www) titre du rp • personnage
(www) titre du rp • personnage
(www) titre du rp • personnage


• RPS PRÉVUS
pseudo
pseudo
pseudo
- made by l.mactans -


Dernière édition par Morphée Lawson le Sam 25 Mar - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Lun 20 Mar - 18:50


Dante Cantlow
Grand-frère adoptif
Dante. Je l'aime. Il a beau ne pas avoir mon sang. C'est mon frère. C'est tout, c'est comme ça. Y a rien à dire ou redire. Des fois quand j'le vois. J'veux parler. Parfois. Comme ça, sans raison. J'sais pas trop pourquoi. J'veux lui raconter c'que j'ai eu. C'qu'il m'a fait. C'qu'il a détruit. Mais j'peux pas. J'fracasse tout. J'l'envoie chier alors qu'il a rien fait. Au début tout aller bien. Quand j'étais encore un bon gamin. Quand rien ne m'était arrivé. On jouait. On parlait. On rigolait. Et tout est tombé. Si jamais j'parle, j'ai peur qu'il m'juge. Qu'ils m'jugent tous. Que les rumeurs courent. Qu'elles fusent. J'ai peur. Dante, j'vais essayer t'épargner d'écouter ma pauvre vie. T'as pas à savoir au fond. Enfin. J'sais pas. J'verrais. Tu sais Dante. J'meurs. Petit à petit.

ft. Jamie Dornan.
Hayden Lawson
Grande-sœur
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Garrett Lawson
Grand-frère
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Clara Lawson
Grande-sœur
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Desmond Lawson
Père (PNJ)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Lauren Lawson
mère (PNJ)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.


Dernière édition par Morphée Lawson le Sam 1 Avr - 20:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Lun 20 Mar - 18:50


Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.


Dernière édition par Morphée Lawson le Lun 20 Mar - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Lun 20 Mar - 18:51


Sanaël Westbrook
patron trop curieux
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Adam Bates
Sex-friend. Wait. Not friend. Just sex.
Adam. Il est là. Il est de temps en temps dans mes draps. Il vient souvent les goûter. J'devrais p'être lui faire un tarif abonné. C'est chaud la nuit. Nos corps se rencontrent. Se connaissent et se reconnaissent. Presque plus rien n'est caché. J'garde juste mes bracelets. Il n'a pas à voir. Puis d'toute façon. J'éteins la lumière lors de nos chaudes soirées. Il veut oublier. J'veux oublier. Tout l'monde est content. Ou presque. Au début, j'avais un p'tit malaise. Mais plus il venait. Plus ça disparaissait. Jusqu'à ce que ce soit l'vide total. Au fond. Il est aussi sexy nu, qu'habillé. J'l'aime bien aussi. C'est un bon pote pour les fins d'soirée. Faut juste pas s'attacher. Juste du sexe. Rien d'autre. Alors dans la rue. J'fais mine de rien. Juste une connaissance. Un pote de ma sœur.

Ft. Tom Payne
Victor Wilde
Little bro' of my heart
Ce gosse. C'est le p'tit frère de Clyde. Un vieux pote qui s'est barré. Il l'a laissé. Tout seul. Sans surveillance. J'le connaissais pas tant qu'ça Victor. J'étais plus accroché à son frangin. Mais quand j'ai appris c'qui lui était arrivé. J'me suis un peu inquiété. J'avoue. Il m'fait pitié. Pauvre gosse. Il voit plus rien. Il verra plus rien. Il avait du talent pourtant. Puis il s'est pointé au bar où j'travaille. Il était là. Refoulé à l'entré avec comme seule compagnie sa canne. J'lai laissé entrer. J'ai dit qu'j'le surveillerais. Plus que les autres. Dès qu'il est là, j'fais gaffe. Une sorte de p'tit frère à protéger. A aider. Essayons, j'me suis dit. Et puis, y a eu cette nuit. Une sorte d'erreur. C'était sympa, mais ça n'aurait pas dû s'passer. J'essaye de faire semblant. Comme s'il ne c'était rien passé. Et y a eu une deuxième fois, y a pas longtemps. C'était terrible. Dans les deux sens. Faut arrêter. J'essaye. Mais. J'y arrive pas.

Ft. Cole Sprouse.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.
Prénom + Nom
le lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas velit lectus, sollicitudin vitae elit in, lacinia molestie odio. Nulla rhoncus suscipit justo, id viverra orci venenatis ut. Cras dignissim orci non ex imperdiet, eu accumsan metus cursus. Nulla ut pulvinar dolor. Etiam ut augue pharetra, elementum ante at, dignissim nunc. Nullam varius sollicitudin tellus, id blandit ligula tincidunt id. Nullam vitae elementum nisi, non auctor tellus. Quisque congue venenatis elit, a euismod justo tincidunt eu. Aenean convallis nisl a massa finibus, a volutpat erat molestie. Nunc convallis neque eu fringilla tincidunt. Sed id viverra sem. Duis vel ipsum volutpat, gravida erat ac, facilisis augue.


Dernière édition par Morphée Lawson le Sam 1 Avr - 20:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Lun 20 Mar - 18:53

MàJ, liens à rajouter, ...

It's your turn brill chap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 87
Avatar : Candice Accola.
Crédits : ©Lempika.
Points : 10

Age : Trente ans qu'elle a vu le jour, ici-même, à Cody.
Statut : Célibataire, elle n'a pas encore trouvé la perle rare.
Occupation : Institutrice, elle est la maîtresse préférée des tous petits.
Ton vote : Démocrate, elle est peut-être trop naïve.
Quartier : #19, maison, Yellowstone Avenue.
Post-it :

RP : La bande - Elizabeth - Eliott - Joshua

Terminés : Intrigue n°1


☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Jeu 23 Mar - 16:01

Viens faire un bisou à ta grande sœur Tongue


Smiling for you

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Ven 24 Mar - 18:43

Tu ne m'oublies pas. I love you
On se fait un sujet ? Je peux le démarrer. brill
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Sam 25 Mar - 0:11

Hayden -  whouat Non, mais oh ! J'ai plus cinq ans - fais un gros bisous à sa soeur ♥ - Comment tu verrais la relation entre les deux ? Plutôt compliqué à cause du caractère de Morphée ou ... ? hmm

Dante - Non, je ne t'oublie pas non plus, je fais les textes un peu plus tard :3 Va pour un Rp, si tu peux le commencer, ce serait super d'ailleurs shame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Sam 25 Mar - 12:51

Je m'en charge. I love you
Pour la mise en situation, tu as une idée ou j'ai carte blanche ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Sam 25 Mar - 16:46

Tu as entièrement carte blanche, libre à ton imagination I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Sam 25 Mar - 23:02

Merci beaucoup. <3

Voici notre lien :
"Le petit dernier de la famille. Son petit frère, celui pour qui il s'inquiète tout le temps. Morphée, c'est le gamin rebelle qui lui ressemble sur bien des points. Dante se voit en lui, sans savoir qu'il vit des choses similaires à ce qu'il a vécu. Morphée, c'est ce gamin qui ne sourit pas, qui est dévastateur. Il aimerait savoir, Dante, lui retirer ce poids du monde. Il aimerait qu'il se confie à lui, mais sait que trop bien que la prise de parole est difficile, pour avoir gardé le silence sur son enfance, sa propre souffrance."

Je pense qu'il passera le voir ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Dim 26 Mar - 0:08

I love you
En j'en ai profité pour faire le notre du coup :
lien Dante x Morphée a écrit:
Dante. Je l'aime. Il a beau ne pas avoir mon sang. C'est mon frère. C'est tout, c'est comme ça. Y a rien à dire ou redire. Des fois quand j'le vois. J'veux parler. Parfois. Comme ça, sans raison. J'sais pas trop pourquoi. J'veux lui raconter c'que j'ai eu. C'qu'il m'a fait. C'qu'il a détruit. Mais j'peux pas. J'fracasse tout. J'l'envoie chier alors qu'il a rien fait. Au début tout aller bien. Quand j'étais encore un bon gamin. Quand rien ne m'était arrivé. On jouait. On parlait. On rigolait. Et tout est tombé. Si jamais j'parle, j'ai peur qu'il m'juge. Qu'ils m'jugent tous. Que les rumeurs courent. Qu'elles fusent. J'ai peur. Dante, j'vais essayer t'épargner d'écouter ma pauvre vie. T'as pas à savoir au fond. Enfin. J'sais pas. J'verrais. Tu sais Dante. J'meurs. Petit à petit.

J'espère que ça te convient cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Dim 26 Mar - 1:33

Omg. Tu veux que je meurs. Demain, je fais notre sujet. Je l'écris. Je veux lui faire un câlin... *-*
Je suis fan de Morphée, sérieusement. cryy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 87
Avatar : Candice Accola.
Crédits : ©Lempika.
Points : 10

Age : Trente ans qu'elle a vu le jour, ici-même, à Cody.
Statut : Célibataire, elle n'a pas encore trouvé la perle rare.
Occupation : Institutrice, elle est la maîtresse préférée des tous petits.
Ton vote : Démocrate, elle est peut-être trop naïve.
Quartier : #19, maison, Yellowstone Avenue.
Post-it :

RP : La bande - Elizabeth - Eliott - Joshua

Terminés : Intrigue n°1


☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Dim 26 Mar - 21:41

Olala, je l'aime trop moi aussi cryy

Hayden est le nounours de la famille, celle qui s'entend le mieux avec tout le monde du fait de son caractère. Elle est l'aînée des Lawson et prend son rôle extrêmement à cœur, alors depuis que tout a basculé (la séparation des parents), elle a tout pris sur elle, elle a encaissé sans rien dire et a porté le poids du monde sur ses épaules. Elle a supporté sa peine et celle des autres. Elle s'inquiète pour ses cadets et tente de venir en aide à tout le monde. Au fond, ça la détruit de s'inquiéter autant pour eux, mais elle n'y peut rien, c'est dans ses gênes. Du coup, je pense qu'elle serait douce avec Morphée pour pas le brusquer, elle essayerait de se montrer forte et à l'écoute pour le pousser à se montrer à l'aise et peut-être même à parler. A voir comment il réagirait d'être un peu "couvé" de la sorte, sachant qu'il est difficile d'en vouloir à Hayden tellement elle veut bien faire


Smiling for you

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Dim 26 Mar - 22:14

Holaaa
bon, j'avoue que j'suis là en touriste totale, mais ton Morphée, il envoie du lourd happy du coup j'vais m'appliquer et réfléchir laugh2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   Dim 26 Mar - 22:17

Je t'ai répondu à l'intrigue loulou. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: {I got it. You're the fun brother!} Morphée   

Revenir en haut Aller en bas
 

{I got it. You're the fun brother!} Morphée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Claptons
» Band of brothers ? Non The Pacific !
» [Fermé] SGPSA, Search Guard PlusU, Search Guard Plus, Fast Browser Search, Winsudate -- message erreur imprimante
» imprimante wifi non connectée
» Connexion wifi imprimante et macbook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: 
A place to fall apart
 :: Lost my drivin' wheel :: Les liens
-