.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 to ever fall back in your arms. (james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: to ever fall back in your arms. (james)   Mar 21 Mar - 19:22




 
{ hayley and james. }
 « I hear you're asking all around, If I am anywhere to be found. But I have grown too strong, to ever fall back in your arms. »

La journée touchait enfin à sa fin tandis qu'elle refermait la porte de sa classe derrière elle. Les oiseaux continuaient pourtant de chanter la vie et le soleil venait encore illuminer son regard ambré. Elle salua d'un geste ses collègues et quitta l'école pour s'engouffrer dans sa vielle honda civic circa qui mettait toujours trente ans à démarrer. La tête posée sur le volant, elle attendait patiemment que le moteur se décide enfin à ronronner, jurant contre cette foutue auto qui nécessitait bien des réparations. A l'image de sa vie sentimentale, brisée, mais pas foutue. Un soupire lorsqu'elle démarra enfin, quittant le parking de l'école pour prendre la route jusqu'à chez elle. Evie passait la journée chez sa grand-mère maternelle et elle avait acceptée de la garder pour le reste de la soirée. Des heures qu'elle allait consacrer à James, le couple s’octroyant une petite soirée à deux au restaurant. Tiraillée entre l'excitation et le stresse, elle n'avait que deux heures pour arranger son apparence à l'approche du dîner. Une douche rapide, épilation et soins en tout genre. Voila bien un moment que la trentenaire n'avait pas prit autant de temps pour elle, immobile devant son dressing en ne sachant évidemment pas quoi mettre. Comme une envie de le séduire et de lui plaire à nouveau, arrêtant son choix sur une petite robe courte printanière aux motifs fleuris. Le tissu fluide épousait parfaitement ses formes, heureuse de ne pas avoir prit trop de kilos pendant sa grossesse. Une veste en jeans, des talons compensés et elle était prête. Beauté naturelle qui n'avait pas besoin d’étouffer sa peau sous la peinture, une crinière châtain clair qui tombait en cascade dans son dos et le cou habillé d'un petit collier que lui avait offert James il y a des années. Elle jeta un dernier regard à son reflet comme pour se souhaiter bonne chance. Un bon moment qu'elle ne s'était pas retrouvée seule avec lui. Une perspective qui l'angoissait, comme toujours.

La voiture garée devant le restaurant, elle sortit tout en appréciant le ciel étoilé au-dessus de sa tête. Elle poussa les portes du commerce de Thomas et Molly Collins, un couple qu'elle connaissait depuis toujours. Elle aimait particulièrement le charme et la simplicité des lieux. Une ambiance familiale, de la bonne nourriture et surtout des plats végétariens. Accueillie par une Molly souriante, elle l'escorta jusqu'à sa table vu qu'elle était la première arrivée. Elle retira alors sa veste, posa son sac à ses pieds et commanda un verre de chardonnay pour patienter. L'endroit n'était pas trop bondé, quelques couples venaient célébrer leur union tout en écoutant des musiques country chanter des amours passés. Elle se demandait bien où était celle de Hayley et James. Un couple qui n'en était plus vraiment un et qui méritait bien une chanson pour raconter leur triste histoire.

Dix minutes plus tard, l'allure ténébreuse du beau James se dessina dans son champ de vision. Le cœur qui s'emballait tandis que le stresse venait mettre son grain de sel. Elle prit une profonde inspiration, noyant l'angoisse dans une gorgée de blanc. Des lippes qui s'étirèrent dans un sourire doux tandis que le brun se joignait à elle. « Hey. » Souffla-elle tandis qu'elle reposait son verre sur la table. « Tu as passé une bonne journée ? » Autant commencer par des banalités pour briser la glace. Il était assis en face d'elle, si proche et pourtant si loin à la fois. Elle n'avait qu'à tendre la main pour l'effleurer, mais à quoi bon se brûler ? Une ombre s'étendait désormais entre-eux, les empêchant d'être heureux à deux. Nostalgique du temps où la passion venait rythmer leur quotidien. Elle se redressa pour mieux admirer le père de sa fille. Car il n'était plus que cela à présent, juste le père et plus vraiment l'amant de ses nuits d'antan.    

crédits ; nocturnals.
Revenir en haut Aller en bas
 

to ever fall back in your arms. (james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James Clemens - Les Bannis et les Proscrits.
» I go back to black.
» Forum James Bond (recrutement de modérateur)
» Trac(k)back sur Colorado
» Trailer - Battlefield 3 Back to Karkand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: Version 3 :: Rps inachevés-