.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Celui qui rêve se mélange à l'air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 20:59


Goa Ozwald
≈ ≈ ≈
“L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.” C. Baudelaire
crédit/ gifscitation, auteur.

✖️ NOM : Ozwald PRENOMS : Goa ✖️ AGE : 35 ans ✖️ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 6 Août 1982, ici même ✖️ NATIONALITE : Américaine ✖️ ORIGINES : A en croire les vieilles histoires de famille, il semblerait que quelques gouttes de sang indien et français se mélange à celui américain. Goa n'en a néanmoins absolument pas la preuve si ce n'est l'étrange patronyme dont l'a affublé sa défunte mère.  ✖️ A CODY DEPUIS : Toujours ✖️ STATUT CIVIL : Célibataire ✖️ METIER/ETUDES : Goa est ostéopathe équin et a reprit la direction du ranch familial après le décès de son père. Elle s'est formée il y a quelques années à l'éthologie et oeuvre à récupérer les chevaux cassés par des maîtres peu scrupuleux. Elle les travaille selon ses méthodes et, une fois qu'elle estime le cheval prêt, oeuvre à lui retrouver un maître idéal. TRAITS DE CARACTERE : Patiente : avec les chevaux tout du moins. Goa sait, instinctivement respecter le temps de l'animal et communique avec le plus brisé des chevaux avec une facilité déconcertante. En revanche, on ne peut en dire autant de son comportement avec les êtres humains. Aussi méfiante qu'un cheval sauvage Goa accorde rarement sa confiance et voit difficilement ce que les humains auraient de bon à lui apporter. Conséquence d'une vie passée à devoir prouver sa valeur nul doute que Goa fait partie de ses femmes déterminées. Elle serait en effet capable de soulever des montagnes pour atteindre ses objectifs. Discrète pour ne pas dire absolument secrète il est bien rare de voir la belle en ville et quiconque d'inconnu se présentant à son ranch sera accueillit avec une certaine froideur pour ne pas dire avec le fusil à la main si le soleil n'est pas loin de se coucher. Goa veille sur sa tranquillité avec la même ténacité que sur ses chevaux et se tient bien loin des affaires des hommes sauf si elle estime l'un de ces derniers digne de son intérêt. Masculine tel est le terme revenant sans cesse entre les lèvres des cows-boys s'imaginant que les femmes pour être estimées comme telle doivent prendre soin de leur image. Si cela à, durant de nombreuses années perturbée la cavalière qui ne possède aucun atout pouvant intéresser un homme elle a, aujourd'hui, décidée d'en faire une force. Ayant récemment coupée ses cheveux afin d'accentuer son petit côté androgyne Goa, loin d'être une midinette a également apprit à jouer des poings. Si cela peut contribuer à accentuer le dégoût que certains cows-boys ont envers elle cela lui a permis de gagner un certain respect quand elle envoya un touriste macho de seconde zone au tapis. Bien malheureux celui qui se fiera à son air d'angelot fragile, Goa est une tête brûlée à la fierté démesurée, une fille d'ici, à n'en pas douter.
Mais derrière le masque se cache une dame à lé générosité rare qui, de bien des manières, a marqué l'histoire de la petite ville. Goa sera toujours là pour aider des personnes dans le besoin et ce, même s'il s'agit de son voisin détestable. Elle fait également une amie fidèle et loyale sur laquelle vous êtes sur de toujours pouvoir compter. Goa aime rarement mais lorsqu'elle aime c'est avec passion et une certaine dévotion Si Goa peut paraître étrange à bien des niveaux, elle n'en demeure pas moins une femme entière et dont la franchise un peu extrême vous donnera au moins le confort de savoir où vous mettez les pieds lorsque vous avez à faire à elle.  ✖️ AVATAR : Audrey Tautou ✖️ GROUPE : Earth


PLACE YOUR HEAD ON MY BEATING HEART
x La famille Ozwald est connue comme le loup blanc à Cody. Les générations se succèdent depuis quelques décennies à présent et le ranch situé à quelques kilomètres à l'ouest de la ville fait l'objet des curieux touristes où nouveaux habitants désireux d'en savoir plus sur le ville. En effet, qui dit petite ville dit rumeurs et autant dire que les vieux de Cody n'ont pas leur langue dans leur poche lorsqu'il s'agit de baver sur la famille Ozwald. Entre l'arrière grand-mère qui aurait été chaman et son mari qui pouvait soit disant tuer un bison à main nue on en entend des belles et des moins belles sur la famille ! Mais si aucune des histoires ne trouvent de source factuelle les amateurs de ragots s'accordent tous à dire que les Ozwald ne sont pas comme les autres. Opinion renforcée lorsque le père de Goa trouva la mort à la suite d'un terrible accident de cheval. De nombreuses personnes pensent que Goa elle-même aurait incité le cheval à désarçonner son père. Il faut dire que la gamine n'a jamais accepté les méthodes de son paternel et rêvait secrètement de le voir décéder pour pouvoir lui succéder et entre souhaiter la mort du père et la provoquer, Dieu sait qu'il n'y a qu'un pas...
x La mère de Goa est morte en couche et c'est à son honorable grand-mère qui a assumé l'éducation de l'enfant. Le père quant à lui, n'était pas homme à s'occuper de qui que se soit. Sa grand-mère, Gran, n'aura jamais su dire à sa petite fille comment sa mère a pu s'amouracher d'un pareil rustre. Sa mère qui, d'ailleurs, n'avait rien d'une fille du Wioming et, bien que Gran l'eut aimée comme sa fille (quand vous rentrez dans le clan Ozwald c'est à la vie à la mort) elle aurait grandement souhaitée qu'elle fiche le camp ailleurs. Mais elle est restée et personne n'a jamais su d'où elle venait ni ce qu'elle espérait en venant ici. Gran aimait l'imaginer venant d'une terre lointaine et lui a imaginé des origines indiennes venant argumenté l'étrange patronyme dont elle affubla sa fille avant de mourir. "Goa" fut son dernier mot où, tout du moins, c'est le mot qu'elle voulue bien entendre.
Quand bien même la principale intéressée n'eut jamais réellement crut sa grand-mère elle écoutait avec plaisir ses récits. Bien qu'elle remette en question ses origines indiennes ou françaises elle est, en revanche, intiment persuadée que l'homme lui servant de père tenait sa mère d'une manière ou d'une autre. Qui donc pourrait vouloir d'un homme aussi détestable que celui qui lui servait de père ? Impoli, inculte, macho, méchant, il a grandement contribué à bâtir la réputation sombre que se coltine la famille. Le pater n'avait de bon que les bêtes qu'il vendait à prix d'or alors que la qualité de sa viande n'était dû qu'à l'excellence des terres gorgées d'une riche verdure qu'il avait la chance de posséder. Goa a bien tenté de savoir comment cet homme avait pu devenir aussi détestable mais sans succès. Curieusement, Gran devenait bien moins loquace lorsqu'il s'agissait de parler de l'enfance de son fils ou de son mari décédé lui aussi. Les rumeurs affligeants la famille d'une quelconque malédiction ne sont, peut-être, pas si loin de la vérité...
x Le père est décédé il y a cinq ans. Goa a vendu le troupeau de bêtes et n'en a gardé que deux laitières et deux taureaux au cas où aurait-elle besoin de se relancer dans l'élevage. Elle a ensuite œuvré à récupérer quelques chevaux que l'on disait irrécupérables afin de tester une approche plus douce, basée sur la communication et le respect de l'animal. Des cinq chevaux bons à abattre Goa en a gardé deux. Dawn, magnifique étalon paint aux yeux d'un bleu saisissant et Kebec, merveilleuse jument cremello dont elle se sert pour donner des cours aux enfants du coin. Si ses méthodes sont regardées d'un mauvais œil par les vieux de la vieille de la monte western nul ne peut néanmoins nier les faits : Goa excelle dans son travail et chaque cheval fracassé passant les portes de son ranch ressort bien dans ses sabots. Malgré les rumeurs Goa a dont réussi à se faire un petit nom et la sombre réputation que son père a laissé planer sur sa famille tend, peu à peu, à se dissiper. Par ailleurs, Goa est ostéopathe équin, l'une des rares dans la région et sa réputation n'est en revanche, plus à faire. C'est une excellente professionnelle dont les tarifs s'adaptent à la pathologie du cheval et à l'état financier du client. Goa peut certes, se montrer redoutable mais chacun s'accorde à dire qu'elle a le sens des affaires et fait passer le bien être du cheval avant son propre confort.
x Gran, la grand-mère de Goa est la mémoire de la famille Ozwald. Du haut de ses 90 ans, la dame est dotée d'un humour ravageur et apprécie bien plus la vie citadine que sa petite-fille ce qui fait sourire bon nombre de personnes. Bien que d'un âge avancé, il arrive encore à la dame de monter à cheval même si elle préfère se déplacer en calèche ne serait-ce que pour amuser la galerie. Il va s'en dire qu'elle est étroitement liée à Goa qui veille sur elle avec amour et bienveillance. Elle doit tout à grand-mère qui lui a transmis sa sensibilité et sa connaissance des chevaux. C'est Gran qui l'a poussé à suivre des études d’ostéopathe et donc, à quitter la ville durant le temps de ses études et ce, malgré les réticences de Goa. Si cette dernière n'a pas pleuré la mort de père ni même celle de sa mère elle craint la mort prochaine de Gran qui, malgré sa santé de fer, finira elle aussi, par retourner à la terre. Le sujet de la mort prochaine de Gran reste, néanmoins, un sujet sensible. La grand-mère souhaiterait en effet que sa petite-fille se décide à lui donner un arrière-petit fils avant de passer de vie à trépas, volonté qui ne va pas s'en déplaire à Goa. Le coeur de la cavalière est un mystère et nul homme ne fut jamais vu en compagnie de la demoiselle. Cette dernière n'accorde, pour cause, que très peu intérêt à la gente masculine et se voit difficilement donner la vie. Peut-être est-ce du à la mort de sa propre mère où au mystère entourant les monstruosités de son père, toujours est-il que Goa est incapable de laisser entrer quiconque dans sa vie.
Si certain l'imagine vieille fille, d'autres ont déjà cru l'apercevoir aux bras d'un touriste de passage.
x Outre sa passion immodérée pour les chevaux et la nature, Goa s'intéresse également à la littérature ainsi qu'à la musique. Sa grand-mère dont les talents sont multiples, a veillé à lui transmettre un intérêt élevé pour tout ce qui pourrait nourrir son esprit. Ainsi, Goa a apprit à maîtriser l'art du piano et passe ses longues soirées solitaires à lire. Elle affectionne particulièrement les histoires empruntent de philosophie ou de poésie et étudie depuis quelques mois, la sociologie. Bien que peu férue de technologie, Goa se perd des heures durant sur le net à la recherche de thèses et d'essais qu'elle se commande sans restriction.
Goa sait qu'il est plus sage de connaître ses ennemis aussi bien sinon mieux que ses propre ami-e-s aussi, prend-elle grand soin d'approfondir ses connaissances de l'être humain auquel elle voue, malgré tout, une certaine fascination.

x Goa n'est pas de celle qui parle aisément de ses émotions. Son père lui a, sans nul doute, transmis cette capacité à endormir les blessures de la vie à grand coup de rage. En revanche, lorsque les mots ne peuvent franchir la barrière des lèvres c'est le corps qui parle et les habitudes qui transcendent. Goa est une femme d'extérieur, un courant d'air comme dirait sa grand-mère qui, toujours, s'inquiète de la voir si peu se nourrir. Goa a le corps sec et noueux de ceux qui passent leur vie au grand air, la graisse protectrice en moins. Elle est d'ailleurs si maigre qu'il est étonnant de la voir entretenir son ranch avec autant de flegme que de force. Goa n'a pas la gueule de l'emploi et elle le sait suffisamment pour ne plus supporter la moindre réflexion sur son apparence. Pire, elle en est venue à détester son apparence. Dans sa maison, vous ne trouverez aucun miroir si ce n'est celui trônant dans les appartements de sa grand-mère. Sa garde robe est exclusivement composée de jeans, tee-shirts et autres vêtements confortables où voués à cacher son maigre corps qu'elle n'a jamais su aimer.
Ayant un rythme de vie énorme, Goa boit du café à longueur de journée et ne part jamais sans son thermostat toujours remplit à ras-bord.
x Piètre cuisinière, Goa pourrait se nourrir exclusivement de féculents si Gran n'était pas là pour veiller à ce qu'elle est, au moins, ses trois repas par jour. Ce maternage poussif n'est pas s'en énerver Goa qui, cependant, ne peut que constater son incapacité à s'occuper d'elle-même. Parfois, elle songe qu'elle ferait une bien piètre compagne avant de balayer ses pensées d'un revers de main.
x N'étant pas une réelle fêtarde Goa adore néanmoins la musique ainsi que la danse. Plaisir futile tout droit ramenée de la grand ville lorsqu'elle partie faire ses études d’ostéopathe. Bien que s'estimant peu désirable, la cavalière devient étonnamment attractive lorsque son corps s'anime. La danse est sa seule manière d'extérioriser toutes ses frustrations et ses colères, ça et les plaisirs charnels, seconde émouvante passion qu'elle ramena également de la grande ville. Hélas, les hommes aiguisant sont intérêts se font rares et elle s'interdit d'avoir la moindre aventure avec un homme qui risquerait de rester, de près ou de loin, dans sa vie.
x Goa est une lève tôt et une couche tard. Elle ne supporte que très peu de rester trop longtemps enfermée dans sa maison mais veille, néanmoins, à la propreté de cette dernière. Bien qu'elle ne fut pas une femme d'intérieure, elle a su investir la vieille demeure familiale qu'elle a su rénover de ses mains. Tenant férocement à son indépendance, Goa est une redoutable observatrice qui a su apprendre de son père. Elle sait aussi bien entretenir les extérieurs que l'intérieur, possède de solides connaissances en mécanique, en électricité et en plomberie. L'auto-suffisance, telle est le credo de cette femme qui ne supporte pas de laisser faire aux autres ce qu'elle peut très bien faire elle même.
x Bien que n'aimant peu les armes à feu Goa a néanmoins, apprit à s'en servir. Elle se sert de son fusil que pour impressionner les inconnu(e)s se rendant sur son territoire où pour se faire peur à d'éventuels bêtes sauvages lorsqu'elle disparaît, de longues heures durant dans la nature.
x Excellente cavalière, Goa conchie néanmoins sur les rodéos et prône une équitation en liberté. Vous ne verrez jamais ses chevaux entravés par le moindre enrênement. Selon elle, un cavalier ayant besoin de soumettre sa monture est un mauvais cavalier et elle voit d'un très mauvais œil les techniques de cow-boy voyant et traitant l'animal comme s'il ne fut rien d'autre qu'une vulgaire voiture.
x S'il on pourrait considéré Goa comme une misanthrope notoire la demoiselle adore néanmoins, la compagnie des enfants. Plus jeune, elle était d'ailleurs la nounou favorite des mamans de Cody et il lui arrive régulièrement d'accueillir de jeunes cavaliers chez elle. Si elle se montre sauvage avec les adultes, Goa se révèle d'une patience et d'une douceur de miel avec les enfants dont elle envie leur innocence et leur capacité à profiter des bonheurs simples de la vie. Il lui arrive, encore aujourd'hui, de jouer les nounous et les mères de la région lui font incontestablement confiance.
x Ayant été élevée à la dure et n'ayant que trop manquée de la présence de deux parents digne de ce nom, Goa est attirée par les êtres esseulés. Étrangement protectrice, Goa défendra toujours la veuve et l'orphelin et elle possède un sens moral aigu. Derrière ses airs de femme forte et indépendante, Goa reste une femme profondément esseulée à la sensibilité exacerbée et c'est sans nul doute pour cela qu'elle préfère la compagnie des chevaux maltraités aux humains dont les problèmes et les complexités ont tendance à l'envahir plus que de raison.
x Elle adore les longues soirées d'été et les matinées de printemps. Goa est, incontestablement, une fille du soleil qui pourrait passer des heures à profiter des rayons ardents réchauffant sa peau. Son tempérament change étonnamment lorsqu'il fait beau et ceux la connaissant un temps soi peu savent qu'il fait bon venir la voir en milieu de matinée ou en début de journée si l'on espère avoir à faire à une Goa adoucit. Il faut dire que la dame se montre elle même très solaire lorsqu'elle est de bonne humeur et troque son faciès de dur à cuire contre un formidable sourire qui réchaufferait le plus froid des cœurs. Et c'est bien dans son sourire que se cache son charme incroyable. Sourire emprunt d'une étonnante douceur et qui vient réchauffer ses prunelles qui, elles aussi, semblent alors s'embraser.



 


✖️ PSEUDO/PRENOM :Cam ✖️ AGE : 24 ✖️ SCENARIO OU INVENTE : Inventé. ✖️ VOS IMPRESSIONS SUR MH : Il est beau et ça fait du bien un forum qui ne base pas son contexte dans une étouffante grande ville. Je ne doute pas que je vais me plaire ici. ballon ✖️ COMMENT AVEZ-VOUS TROUVE LE FORUM : Bazzart


avatar:
 


Dernière édition par Goa Ozwald le Mer 29 Mar - 12:46, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 20:59


ONCE UPON A TIME
≈ ≈ ≈
Il a le regard noir des mauvais jours. Silencieuse, elle fixe ses longs cils gracieusement recourbés comme s'ils eurent reçu un habile coup de mascara. Il a un regard pénétrant qui aurait pu être beau s'il ne fut le reflet de la crasse qui lui tenait lieu d'esprit. Elle le connaissait bien maintenant, son père. Il n'avait pas besoin de parler pour qu'elle sache très exactement quand et comment il allait partir en vrille.
Encore quelques secondes et il finirait son énième verre de la soirée. Encore quelques secondes et elle lui dirait qu'il a déjà trop bu. Encore quelques secondes et il lui cracherait des mots de haines à la gueule. Encore quelques secondes et elle lui cracherait véritablement à la gueule. Impuissante.
Impuissante face à cet homme dont le mètre quatre vingt-quinze le rendait d'autant plus impressionnant qu'il ne possédait pas un gramme de graisse. Jo était le stéréotype même de tout ce que le Wioming peut faire de rustre. Ses épaules, véritables armoires à glace ne semblaient jamais vouloir se détendre et ses biceps, semblaient toujours tendus tant l'homme avait l'habitude de fournir des efforts extrêmes. Ce soir, comme tant d'autres soirs, son effort extrême serait celui d'envoyer sa fille au tapis.
Elle ne l'a pas volé pouvait-on lire dans son regard. Il n'avait pas tord. Goa était une impertinente qui, malgré l'expérience, continuait de croire qu'elle pourrait obtenir quoi que se fut de son paternel. Je veux dire... Autre chose que des claques, des insultes ou des ordres proférés sur un ton tel qu'il aurait tout aussi bien pu s'adresser à son chien.
Goa regarde l'horloge suspendu au plafond. L'aiguille sonne les minuits quand les coups se sont mis à pleuvoir. Goa se protège le visage, quarante-cinq vulgaire kilos se retrouvent repliés au pied du mastodonte qui lève une fois encore le poing, prêt à frapper. Cette fois la fille est plus vive. Elle bondit et s'accroche à la main comme une furie. Elle propulse ses jambes en avant qui viennent se nouer autour du bassin du monstre. Il ne s'y attendait pas. Il grogne un instant et se retrouve déstabilisé. La fille en profite et frappe à nouveau, la tête la première cette fois-ci. Le crâne vient frapper la mâchoire de l'homme avec une telle violence qu'elle aurait jurée entendre un crac significatif. Jo a trop bu et Goa en profite pour le faire basculer en arrière. Quarante-cinq kilos de détermination et de haine pur ça peut faire des grabuges. Elle prépare son coup depuis longtemps la gosse. La gosse qui n'en est plus une d'ailleurs.
Jo peine à y croire et pourtant, il vient bel et bien de se faire mettre au tapis par sa misérable fille. Oh non. Jamais femme ne pourra se permettre de le traiter ainsi. L'autre ne l'a jamais pu et ce n'est certainement pas sa maudite de fille qui renversera l'histoire.

Elle a du cran la gamine. Une fois l'armoire à glace à terre elle c'est jeté à l'extérieur. Il fait nuit noir mais la lune est suffisamment ronde pour éclairer sa route. Silencieusement, elle remercie la nature de lui offrir pareille lumière grâce à laquelle elle repère facilement Sheitan dans le noir. L'étalon a senti l'orage et, répondant à un appel silencieux et déjà là quand Goa se faufile entre ses pattes.
Elle ne sait pas ce qu'elle fait. Elle tremble de peur mais elle est prête. Accroupie à côté de l'animal elle voit le mastodonte arrivé. Un bref regard sur la maison lui atteste de la présence de sa grand-mère, fusil à la main.
Goa grince des dents avant de signifier sa présence à son abruti de père.
" Par ici connard !"
Il ne parle plus, il hurle. Goa ne saura jamais si se fut son imagination mais elle eut jurée voir l'écume décolorer ses lèvres. Jo n'a jamais été rien d'autre qu'un chien enragé. Et vous savez ce qu'on fait aux chiens qui ont la rage ?
Quelques secondes et il sera là.
Elle attend, retient son souffle et sent Sheitan s'agiter à ses côtés. Il gratte le sol mais il ne fuit pas, il en a envie pourtant. N'importe quel proie fuirait devant le prédateur en chasse. Mais il reste. Jo n'est plus qu'à quelques pas lorsque Goa assène une soudaine claque sous le ventre de l'animal. Pas assez forte pour lui faire véritablement mal, suffisamment proche de ses attributs d'étalon pour le mettre sur l'extrême défensive. La claque intervient pile au moment où le mastodonte bondit en avant. Accord parfait, Sheitant réagit très exactement comme l'avait prévu Goa. Il se cabre, furieux et laisse juste le temps à la lilliputienne de rouler sur le côté. Jo s'est prit les antérieurs en pleine face. Cette fois-ci, elle n'a pas rêvé, elle a bien entendu en crac puis, un second quand Jo est retombé entre les pattes de l'animal furieux.
C'est quand même con de ne pas pouvoir s'empêcher de se bourrer lamentablement la gueule tous les soirs.
C'est quand même con de penser qu'une femme est incapable de se défendre.
C'est quand même con de décider de partir faire une randonnée nocturne avec trois grammes dans le nez.
C'est quand même con de finir piétiner par son animal.
Une mort à la con pour avoir mené une vie à la con.
Et pas l'ombre d'un regret chez elle qui fut sa fille. Juste l'amer dégoût de porter en elle quelques traits de caractère du plus épouvantable des pères.
Naît-on profondément méchant ?
Certaines questions, aussi naïves soient elles ne peuvent, hélas, n'obtenir la moindre réponse.

" Il avait bu ce soir là. Comme tous les soirs d'ailleurs. Vous devez le savoir monsieur, mon père n'était pas en reste quand il s'agissait de déguster un bon whisky. Il avait passé une mauvaise journée. Sheitan encore. Oui. Oui c'est son cheval, un excellent produit mais quelque peu... Difficile... Enfin. Voilà quelques jours que mon père essaye de le débourrer et Sheitan c'est montré quelque peu... Récalcitrant. Il n'aime pas qu'on lui résiste enfin... Il... N'aimait pas. Veuillez m'excuser, je peine encore à parler de lui au passé. Enfin, il était environ minuit lorsqu'il a décidé qu'il devait absolument lui montrer de "quel bois il se chauffe." J'ai tenté de l'en dissuader et il a accueillit mon avis d'une manière... Enfin... Je ne vais pas vous faire un dessin. Je l'ai suivi néanmoins quand il est sortie. Je l'ai vu arrivé en titubant et en hurlant sur l'étalon qu'il allait le mater. Il a voulu l'attraper, Sheitan a eu peur, simplement peur et... il s'est défendu. Je n'aie pas eut le temps j'ai... J'étais sonnée j'ai... Il était trop tard quand... Vous savez...

Elle feint la tristesse avec une telle fidélité qu'elle pourrait presque croire à son propre mensonge. Que ressent-elle au fond ? Peur ? Tristesse ? Non. Juste un soulagement incroyable d'avoir vu cet homme s'écrouler sous les sabots de son cheval. Sheitan... Elle aurait presque pu sourire si elle ne fut pas en face d'un représentant des forces de l'ordre. Les hommes... Elle le regarde le regarder et les larmes lui montent aux yeux. Des larmes de rage. Lui, ne voit qu'une petite femme qui ne vaut pas grand chose. Une pauvre femme qui ne mérite guère de porter le nom de femme. Mais il l'a trouve mignonne et touchante lui, le représentant des forces de l'ordre. Représentant mon cul, était-il donc venu à son secours les nombreuses nuits où le pater avait abusé de sa fille ? Non. Les forces de l'ordre n'interviennent quand cas de force majeur. Goa n'est pas un cas de force majeur. Elle n'est que l'avant dernière Ozwald et elle se doute que l'homme se demande si elle ne finira pas par devenir timbrée elle aussi.
Mais elle s'en fout Goa.
Aujourd'hui elle est libre tout comme Gran qui l'attend patiemment derrière la salle d'interrogatoire.
Une vie achevée pour gagner la sienne. C'était le prix a payé. Quand sera-t-il de la dette à assumer ? 

x Elle court derrière le pater qui, sans un regard pour elle, se dirige vers la vieille auto de la famille. Silencieuse, elle observe ce gros corps disparaître sous la vieille voiture avec une certaine souplesse qui l'a laisse pantoise. A l'époque, il ne buvait pas encore trop le pater. Juste un ou deux verres de whisky en rentrant le soir parfois trois, lorsque la journée fut vraiment rude. La petite s'approche et se glisse à son tour sous la voiture. Elle voit les grosses mains de l'ours qui trafiquent avec une certaine dextérité. Elle le regarde et, après de longues minutes passées à l'ignorer la voix du pater gronde enfin à ses oreilles. A l'époque, il lui arrivait d'apprendre à sa jeune fille comment bien entretenir sa voiture ou sa maison. Difficile à croire mais la petite apprenait et retenait bien vite. Il faut dire que la sauvageonne a su très tôt ce que survivre voulait dire. Chez les cows-boys il faut avoir la dent dur et le pater à au moins su lui enseigner cela. Peut-être l'a-t-il quelque peu aimer finalement ? Il y a même quelques fois où il l'a fait cavaler à travers les steppes sur ses larges épaules passant de l'ours mal léché au statut de père aimant. Une ou deux fois, peut-être plus ? Goa ne saurait dire. Gran n'ont plus d'ailleurs. La vieille préfère lui raconter les histoires datant d'une époque où son existence n'avait pas même été pensé par sa mère. Gran est une rêveuse. Goa n'a jamais pu savoir ce qui était vrai de ce qui était faux mais cela lui convenait. Les rêves ont cela de doux qu'ils pensent les blessures les plus vivent. Les histoires de Gran lui ont toujours maintenu la tête hors de l'eau. Un peu d'amour dans cette vie de famille où les claques pleuvaient plus souvent que les baisés.
Peut-être son père a-t-il au moins eu la présence d'esprit d'attendre que sa fille soit plus grande pour se montrer sous son vrai jour ? Où bien, le corps changeant le fait de la voir devenir femme lui a été inacceptable. Ne lui avait-on pas apprit au pater que les enfants finissent par grandir ?
Qu'importe. Goa chasse les quelques rares bons souvenirs qui pourrait lui revenir en mémoire. Il est plus facile d'hair le père déchu violemment de ses fonctions pour ne pas sombrer dans la culpabilité. Elle ne veut pas voir les ressemblances. Elle ne veut pas croire qu'il puisse être un jour un "bon" père. Elle préfère le reléguer au rang de vieux scélérat et nier le lien de parenté.
C'est tout du moins ce qu'elle se dit en allumant sa cigarette et en buvant son verre de vin. Vilain penchant pour l'ivresse venant tout droit de l'ours. Mais elle c'est différent, elle n'est pas violente. Heureusement qu'elle a ses chevaux et Gran.

x Il faut que tu partes étudier qu'elle a dit Gran. Elle a eu raison comme souvent mais Goa ne peut s'empêcher de penser à son ranche avec une certaine nostalgie. Elle n'aime pas la ville, elle n'aime pas le bruit. Elle aime encore moins tout ces gens qu'elle croise au quotidien. C'est épuisant de donner le change, de sourire, d'essayer d'être un tant soi peu autre chose que "la fille du Wioming." Elle aurait pu en être fière si, dans la bouche des citadins, cela n'aurait pas sonnée comme une insulte. Elle commence à en avoir l'habitude cependant, Goa n'arrive pas à comprendre les gens.
Fort heureusement, il y a bien un ou deux hommes qui l'intéressent et qui viennent combler ses nuits de solitude. Goa a compris sur le tard l'intérêt que certaines femmes prenaient à traîner dans les bars. Elle a finit par le faire à son tour et à puiser dans la consommation de la chair une certaine satisfaction. Pendant quelques temps, elle a même faillit aimer ce corps maigre que certains hommes ont pris un plaisir manifeste à étreindre.
Mais cela n'a pas duré. Rien jamais ne dure avec les hommes et Goa ne sait clairement pas entretenir des relations qui durent. Elle ne le souhaite pas. La fille devenue jeune adulte ne rêve que de revenir dans son Wioming natal pour exercer le métier qu'elle apprend. Les chevaux, il n'y a que ça qui compte. Les chevaux, les livres, la musique et Gran. Cela suffit à son bonheur, elle s'accroche à cette certitude. Les êtres humains peuvent bien aller se faire mettre.

x Le soleil se couche lentement sur les vastes plaines du Wioming. Un tendre silence étreint la campagne uniquement brisé par les chants d'oiseaux moqueurs et les ébrouements heureux des chevaux profitant de la baisse des températures qu'apporte la nuit. Assise dans son rocking-chair, Goa goûte aux joies d'une nuit d'été en savourant son verre de vin. Le ciel se pare de ses lueurs vermeilles et englobe l'horizon d'un aura aux reflets dorés. A l'intérieur, Goa peu entendre Gran préparer le repas du soir. Un délicieux ragoût au poulet. L'ambiance et sereine et, une fois encore, Goa laisse ses pensées filer vers le pater enterré depuis maintenant cinq ans. Tant de choses ont changés. Quand bien même puisse-t-elle parfois ressentir l'ombre d'une culpabilité elle ne pourrait rêver mieux que cet instant.
Elle observe ses chevaux qui broutent tranquillement et se prend à regretter l'absence de Sheitan. L'étalon noir est décédé prématurément il y a quelques mois à présent. Une violente colique que Goa n'a su prendre à temps. La douleur est toujours vive, l'étalon avait su la protéger cette nuit là.
Elle ferme les yeux et savoure le liquide sirupeux qu'elle garde un instant sous la langue.
Peu importe se dit-elle une fois de plus avant de rejoindre sa grand-mère l'appelant.
Sa vie a enfin une raison d'être...


Dernière édition par Goa Ozwald le Mer 29 Mar - 12:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:02

Audrey, han. *-*
Bienvenue sur le fofo. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu ✖
set me free, shed this off with me
avatar

Arrivée le : 07/03/2017
Messages : 133
Avatar : .
Crédits : babine.
Points : 25
DC : .
Age : thirty-four yo but it's just on the paper, he's still a teenager on this head
Statut : single, still in love with his best friends, trying to forget him.
Occupation : owner of a wine bar with aidan.
Ton vote : democrate even if he don't care about it.
Quartier : sheridan avenue w/ aidan
Post-it : x oublier aidan
x oublier aidan
x oublier aidan
x fuck.
x trouver un passe-temps
x adopter un chien
x sauver un panda
x aller voir victor pour t'excuser
x apprendre à connaitre jamie
x aller changer les fleurs sur la tombe de ta mère
------------------------------

Rps : vicdim x victor x jamie → open

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:06

le pseudo **

bienvenue sur le forum I love you bon courage pour ta fiche et si besoin n'hésite pas heartt


there's a hole in my parachute as big as your heart   and   the   gravity
 p u l l i n g  m y   d o w n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:14

Merci beaucoup vous deux ! ballon
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu
avatar

Arrivée le : 27/02/2017
Messages : 158
Avatar : Richard Madden
Crédits : Cristalline (avatar), Lions' tears. (sign')
Points : 0
DC : Elizabeth Warrens et Madison Stone

Age : 34 ans
Statut : Un célibataire endurci qui n'oublie pas son premier amour. Il ne l'a jamais revu depuis l'annonce de sa grossesse quand ils avaient quinze ans
Occupation : Il vient d'ouvrir un bar à vin avec son meilleur ami, Buffalo jump winery. Quinze longues années à faire un tour du monde. Vendeur de glace au Brésil, dessinateur en Ecosse, juriste à Philadelphie, bâtisseur au Kenya, pêcheur en Thaïlande, fermier en Australie.. Impossible d'énumérer tous les métiers entrepris pendant tout ce temps
Ton vote : Il n'a plus voté depuis son départ des Etats-Unis. Aucun avis sur ce monde corrompu
Quartier : En colocation avec son meilleur ami dans un appartement à Sheridan Avenue
Post-it : .
✘ Acheter un nouveau bouquin
✔️ Se remettre au dessin
✘ Passer du temps avec ses frères
✘ Discuter avec Mia
✘ Faire les courses
✔️ Nettoyer l’harmonica
✘ Revoir Scarlett
✘ Repartir avec Adam
✔️ Aller chez le coiffeur



☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:17

C'EST QUOI CE CHOIX ? ! loveuh loveuh
BIENVENUUUUUUUUE !


Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.  — . Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:35

Audrey n'est pas suffisamment représentée sur les forums, il fallait remédier à ça. sunglass
Merci beaucoup en tout cas ! ballon
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu
avatar

Arrivée le : 27/02/2017
Messages : 158
Avatar : Richard Madden
Crédits : Cristalline (avatar), Lions' tears. (sign')
Points : 0
DC : Elizabeth Warrens et Madison Stone

Age : 34 ans
Statut : Un célibataire endurci qui n'oublie pas son premier amour. Il ne l'a jamais revu depuis l'annonce de sa grossesse quand ils avaient quinze ans
Occupation : Il vient d'ouvrir un bar à vin avec son meilleur ami, Buffalo jump winery. Quinze longues années à faire un tour du monde. Vendeur de glace au Brésil, dessinateur en Ecosse, juriste à Philadelphie, bâtisseur au Kenya, pêcheur en Thaïlande, fermier en Australie.. Impossible d'énumérer tous les métiers entrepris pendant tout ce temps
Ton vote : Il n'a plus voté depuis son départ des Etats-Unis. Aucun avis sur ce monde corrompu
Quartier : En colocation avec son meilleur ami dans un appartement à Sheridan Avenue
Post-it : .
✘ Acheter un nouveau bouquin
✔️ Se remettre au dessin
✘ Passer du temps avec ses frères
✘ Discuter avec Mia
✘ Faire les courses
✔️ Nettoyer l’harmonica
✘ Revoir Scarlett
✘ Repartir avec Adam
✔️ Aller chez le coiffeur



☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:37

Bah ouais je te soutiens ! La doyenne tutu


Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.  — . Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée le : 03/03/2017
Messages : 73
Avatar : Danielle Campbell
Crédits : Baby Blood - Kay
Points : 0
DC : Ezae Blackwell
Crédit : Kay'
Age : 23 ans.
Statut : Célibataire.
Occupation : En recherche d'un travail, que ce soit dans la gestion d'entreprise ou dans un ranch. Ou n'importe quoi de correct en fait.
Ton vote : Démocrate.
Quartier : Un petit plein-pied sur Yellowstone Avenue. Toutes mes économies y sont passées, il est temps de retrouver du travail !
Post-it : † Poster sur Instagram.
† Monter un dossier en béton pour les chambres d'hôte.
† Appeler mes parents pour prendre des nouvelles de la famille.
† Faire le plein du frigo.
† Me remettre sérieusement au sport.

Rps : Prête à jouer avec vous !

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:38

Bienvenuuuuue angel



I feel back home
La maison, c'est l'endroit qui vous manque déjà avant même que vous l'ayez quitté. C'est l'endroit auquel vous pensez quand vous êtes nostalgique. C'est l'endroit où vous avez vos plus beaux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:53

Diantre ? Je suis la doyenne ? idea Vous me devez le respect alors. sunglass

Merci beaucoup Shaw !
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu
avatar

Arrivée le : 27/02/2017
Messages : 158
Avatar : Richard Madden
Crédits : Cristalline (avatar), Lions' tears. (sign')
Points : 0
DC : Elizabeth Warrens et Madison Stone

Age : 34 ans
Statut : Un célibataire endurci qui n'oublie pas son premier amour. Il ne l'a jamais revu depuis l'annonce de sa grossesse quand ils avaient quinze ans
Occupation : Il vient d'ouvrir un bar à vin avec son meilleur ami, Buffalo jump winery. Quinze longues années à faire un tour du monde. Vendeur de glace au Brésil, dessinateur en Ecosse, juriste à Philadelphie, bâtisseur au Kenya, pêcheur en Thaïlande, fermier en Australie.. Impossible d'énumérer tous les métiers entrepris pendant tout ce temps
Ton vote : Il n'a plus voté depuis son départ des Etats-Unis. Aucun avis sur ce monde corrompu
Quartier : En colocation avec son meilleur ami dans un appartement à Sheridan Avenue
Post-it : .
✘ Acheter un nouveau bouquin
✔️ Se remettre au dessin
✘ Passer du temps avec ses frères
✘ Discuter avec Mia
✘ Faire les courses
✔️ Nettoyer l’harmonica
✘ Revoir Scarlett
✘ Repartir avec Adam
✔️ Aller chez le coiffeur



☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:54

Ouais, juste d'un an alors.. alors à moitié pour le respect Tongue


Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.  — . Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:57

whouat
Remarque, une moitié de respect c'est déjà pas si mal, faut savoir ce contenter de peu dans la vie.
La voix de la sagesse ouicémoi ! idea
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu ✖
set me free, shed this off with me
avatar

Arrivée le : 07/03/2017
Messages : 133
Avatar : .
Crédits : babine.
Points : 25
DC : .
Age : thirty-four yo but it's just on the paper, he's still a teenager on this head
Statut : single, still in love with his best friends, trying to forget him.
Occupation : owner of a wine bar with aidan.
Ton vote : democrate even if he don't care about it.
Quartier : sheridan avenue w/ aidan
Post-it : x oublier aidan
x oublier aidan
x oublier aidan
x fuck.
x trouver un passe-temps
x adopter un chien
x sauver un panda
x aller voir victor pour t'excuser
x apprendre à connaitre jamie
x aller changer les fleurs sur la tombe de ta mère
------------------------------

Rps : vicdim x victor x jamie → open

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 21:59

je respecte moi tutu


there's a hole in my parachute as big as your heart   and   the   gravity
 p u l l i n g  m y   d o w n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 22:01

oh quel choix de trombine agréable pour les yeux !
bienvenue parmi nous !
have fun ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 22:06

Merci beaucoup Hayley ! ballon
Adam : coeur coeur sur ton avatar bordel ! Yé souis un peu trop fan de Jésus, Dieu m'en préserve. shame
*Blague pas drôle du soir bonsoir.*
Revenir en haut Aller en bas
membre du mois ✖
i'm a rockstar, deal with it
avatar

Arrivée le : 09/03/2017
Messages : 90
Avatar : sid ellisdon
Crédits : lethargy
Points : 185
DC : naïm l'oublié

Age : vingt ans dans la gueule
Statut : faudrait déjà s'y intéresser
Occupation : mécano, barman du dimanche et du jeudi soir
Ton vote : t'es pas de ceux qui s'en préoccupe
Quartier : fuck off.
Post-it : fuck off².

Rps : 3/3

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 22:13

wow, sacré joli choix !
bienvenue sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mar 28 Mar - 22:18

Merci Dmitri. ballon
Revenir en haut Aller en bas
Chef de la tribu ✖
set me free, shed this off with me
avatar

Arrivée le : 07/03/2017
Messages : 133
Avatar : .
Crédits : babine.
Points : 25
DC : .
Age : thirty-four yo but it's just on the paper, he's still a teenager on this head
Statut : single, still in love with his best friends, trying to forget him.
Occupation : owner of a wine bar with aidan.
Ton vote : democrate even if he don't care about it.
Quartier : sheridan avenue w/ aidan
Post-it : x oublier aidan
x oublier aidan
x oublier aidan
x fuck.
x trouver un passe-temps
x adopter un chien
x sauver un panda
x aller voir victor pour t'excuser
x apprendre à connaitre jamie
x aller changer les fleurs sur la tombe de ta mère
------------------------------

Rps : vicdim x victor x jamie → open

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mer 29 Mar - 13:00


CONGRATULATION NEWBIE !


≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈

goaaaaaal elle est parfaite dead Elle manquait à Cody tutu
Il était temps ! On ne t'en veut pas, ta fiche gère la fougère. Le plus difficile est derrière toi. Quoique. N'oublie pas de vérifier si les admins t'ont bien ajouté dans le bottin. Elles sont incapables de lire correctement mais, on les aime quand même. Il ne faut pas non plus oublier ta fiche de liens. Tu ne veux pas rester dans ton coin, hein ? Ne sois pas timide et va enquiquiner les autres ch'timbrés avec des messages privés. Si tu as un boulot, viens te recenser dans le répertoire des métiers. Cody est une ville où il vaut mieux avoir une profession. Les paresseux sont plutôt mal vus. Tu veux un toit pour dormir ? Viens le signaler dans répertoires des logements. Certes, les bois peuvent être une solution mais on ne te le souhaite pas car il peut faire très froid. Quand tu as terminé toutes ces petites choses, nous t'invitons dans la partie Jeux et la CB entre deux écritures de rp !



there's a hole in my parachute as big as your heart   and   the   gravity
 p u l l i n g  m y   d o w n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Mer 29 Mar - 13:56

Bouyaaaaaa !
Merci beaucoup Adam ! supp Ravie de rejoindre les rangs de cette joyeuse ville mouahahaha. ballon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Jeu 30 Mar - 2:02

J'SUIS OBLIGE D'INTERVENIR PARCE QUE AUDREY QUOI GENRE WOW GENRE PUTAIN GENRE JE TAIME brill angel leche2 kiss leche loveuh


welcome here ! Keur sur toi omg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   Jeu 30 Mar - 9:22

angel2 angel2

Merci beaucoup à toi, je suis ravie qu'Audrey te fasse autant d'effet. Encore merci ! angel2 ballon leche love2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Celui qui rêve se mélange à l'air   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celui qui rêve se mélange à l'air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Celui qui lie l'amour et la beauté n'a jamais connu l'amour. Celui qui lie l'amour et l'horreur a déjà aimé.
» Contrôle Parental
» Comment changer la langue dans le NUVI 3790T
» [fermé]Au secours : Windows me demande de le réactiver sous 3 jours !
» [Résolu] Changer les coordonées d'un Waypoints directement dans les propriété de celui-ci.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: Version 3 :: Fiches de présentation-