.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✖ (M) JOSEPH MORGAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivée le : 06/03/2017
Messages : 50
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : (c)lethargy (aka Raylan sexy)
Points : 0
DC : Aucun pour l'instant

Age : Vingt-quatre pierres tombales, jonche ma vie.
Statut : Célibâtard. Incapable d'aimer sans revoir son visage, ses gestes, ses mots. Incapable, juste ça. Vous venez dans mon lit, j'me débarrasse de vous aussitôt fini.
Occupation : Cavalier professionnel. C'est c'que j'aurai pu être si j'avais pas tout foutu en l'air. Cavalier d'un jour, barman d'un soir. J'vous serre et vous enterre.
Ton vote : Blanc. J'ai une tête à m’intéresse à la politique ?
Quartier : Appartement n°119, Sheridan Avenue.

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: ✖ (M) JOSEPH MORGAN   Sam 1 Avr - 19:09


Sanaël Westbrook
≈ ≈ ≈
{ Lights will guide you home. And ignite your bones. And I will try to fix you}
crédit/ gifsFix you - Coldplay.



✖ NOM : Westbrook. Nom connu. Réputé pour être une bonne famille de cavalier professionnel. Il l'porte fièrement son nom. Il vient d'son padre, d'son héro. PRENOMS : Sanaël. Consonance étrangère. Un choix légendaire. Il l'aime son prénom. Ce style étrange, décalé, à tout point fabriqué. San, c'est le p'tit surnom d'maman. Mon p'tit San, qu'elle répète à longueur de journée. Elle est fière de son p'tit gamins. ✖ AGE : Trente années écroulés. Il fait son p'tit bout d'chemin. Il a pas peur d'la trentaine, de c'qui y a après. Il vit au jour le jour. Profitant de chaque instant. ✖ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : ici. ✖ NATIONALITE : Américaine. Un enfant du pays. Qui rit et y vit. ✖ ORIGINES : Un brin d'sang Indien dans l'âme, une touche lointaine Italienne. Merci papa, merci maman. ✖ A CODY DEPUIS : Plus de cinq ans. Un nouveau départ dans sa vie. Il a choisi Cody pour y faire son premier bar. Son premier bébé. ✖ STATUT CIVIL : Il est là. Libre. Volant au gré du vent. Choisissant ses aventures d'une nuit, parfois de plusieurs. Une suite qui s'enchaîne et se déchaîne. Unique. Tout seul. Il virevolte. Les femmes essayent. Une à une. Elles le séduisent. Font battre leurs longs cils. Mais rien. Il aime les mâchoires carrés, les torses saillants et les yeux mystérieux. Les hommes sont son seul plaisir. Il l'a toujours su. (il doit aimer obligatoirement les hommes donc : homosexuel, bisexuel, pansexuel. Il est peut-être refoulé aussi. Après, il peut être en couple, mais il finira dans les bras de Morphée :3) ✖ MÉTIER/ETUDES : Il aurait pu devenir un bon cavalier, comme son père, comme sa famille. Mais non. Un p'tit problème est survenu. Les chutes sont fréquentes. Cavalier. Fini à jamais. Aujourd'hui, c'est l'patron d'un des bars de Cody. The Night Shift qu'il l'a baptisé. ✖ CARACTÈRE : Sanaël, c'est un bon Leader. Il s'est diriger, donner des ordres, mettre en place ses idées. Il s'est faire tout ça et surtout, il le fait très bien. Curieux. Peut-être un peu trop parfois. Il pose des questions par centaine. Il cherche des réponses, même quand il n'y en a pas ou que la réponse est devant lui. Il chercher désespérément la vérité. Une certaine fascination. Ce type là, il a la joie de vivre collé à la peau. Presque. Il sourit. Tout le temps. A toute heure. Il est là, ce ton jovial et chaleureux dans la voix. Mais y a une petite fissure quelque part. Accroché dans son cœur. Un peu brisé. Il aurait pu perdre ses jambes. Il aurait pu ne jamais remarcher. Ok. Il remarche, mais ça à été difficile. C'est un passionné. Il aime l'ch'val. Mais plus jamais, il en fera. Il est un peu triste, mais ce dit que sans ça. Son bar. Il aurait p'être jamais vu l'jour. Alors d'un côté, il est heureux, mais de l'autre, y a cette touche de nostalgie. San, il est tout mignon, il est tout beau et c'est un bon joueur. Un dragueur. Parfois au boulot aussi, mais c'est plus rare. Le moins possible quand il est derrière le comptoir. Il aime charmer. Sentir des regards sur lui. Même les filles, il les charme. Même si ça n'aboutira à rien. Il fait juste ça pour le plaisir des yeux. Bien que grand dragueur. C'est un homme fidèle. Il faire des choses derrière le dos de son compagnon, n'est pas dans son caractère. Et espère aussi vice-versa. Plutôt généreux, peut-être un peu naïf parfois. C'est un gars qui donne des chances, beaucoup de chances. Même pour ses employés. Il n'aime pas virer. Engueulé. Il est plutôt calme. Du genre à ne pas s'énerver, à garder un certain calme, même dans certaines situations. C'est un bon gars, Sanaël. 

✖ TRAITS : Leader - Trop curieux - Jovial - Optimiste - Un peu brisé - Passionné - Dragueur - Fidèle - Généreux - Un peu naïf - Calme.
✖ AVATAR : Joseph Morgan ✖ GROUPE : Au choix. ✖ CREDIT : Bloggy.


WE SPENT THAT WEEK WIDE OPEN
✖ Sanaël, il vient d'une famille de cavalier. Très réputé. On les connaît dans le milieu de ce sport. Famille aimante et surtout douée. Ils gèrent les chevaux comme des dieux dans cette famille. De père en fils. De mère en fille. Tout le monde est dedans. Élevé depuis tout petit dans la cavalerie. Ils font tous un sport qui concerne les chevaux. Certains sont militaires à cheval, gendarme ou font comme papa, ils sont cavaliers professionnels.

✖ Il a vécu dans une famille aimante. Tout roulait chez eux. Une certaine célébrité. Une certaine richesse. Ils étaient bien. Ils n'avaient rien à se reprocher. Sanaël, il a vécu entre ses frères et sa sœur. Entre son père et sa mère. Ses cousins et ses cousines. Une famille unie. Qui se réunissait souvent. Quand elle le pouvait malgré les emploies du temps serrés.

✖ Le garçon a commencé tôt dans le sport. Les poneys d'abord et ensuite les chevaux. Sa passion. Lui aussi, comme l'padre, comme la madre, il a ça dans l'sang. Il est doué. Fait quelques erreurs comme tout enfant, mais il apprend vite. Il se perfectionne. Son cheval, c'est son bébé. Après l'école, c'était les devoirs rapidos et direction les écuries de la famille. Quand il montait son bébé, il avait l'impression d'être libre. Il s'imaginait tout seul. En pleine apocalypse, une épée dans la main, il frappait les quelques arbres qui passaient près de lui. Son imagination d'enfant prenait le dessus sur les entraînements. Parfois, il était là, parfois il était dans ses pensées. Mais qu'importe où il était, il était doué.

✖ Il était là. Confiant. Regardant autour de lui. Son cheval blanc à ses côtés. Il était jeune. Cool. Réputé. Avec une certaine richesse. Il avait tout. Le beurre et l'argent du beurre. Il était heureux. C'était un simple concours parmi d'autre. Il en avait fait plein du haut de ses 20 ans à 23 ans (au choix). Il indique à son cheval de commencer à galoper. C'était simple comme tout. Un petit parcours qu'il avait déjà fait. Y aurait pas du avoir de problème. Il salut la foule. Sourie. Et il se lance. Doucement. Tout ce passe bien. Il est digne, majestueux sur son bébé. Un saut. Deux sauts. Un détour. Le troisième saut. Il galope. De plus en plus rapidement. Le chrono tourne. Il ne sait pas très bien ce qui s'est passé à ce moment-là. Tout allait bien. Si bien. Et c'est la chute. Elle est lourde. La poussière vole. La tête frappe le sol durement. Presque au ralenti. Il voit son ch'val s'écrouler. Qu'est-ce qui vient de se passer ? Il ne sait pas. Il ne sait plus. Un trou. Le noir. Il ferme les yeux. Il veut s'relever, montrer que tout va bien. Mais ses jambes. Elles sont où ? Il ne les sent plus. Il ne les bouge plus. La panique succède rapidement après le choc. Il ne ressent plus rien.

✖ Paraplégique. Un fauteuil roulant à côté de son lit. Il le regarde. Il n'en veut pas. Ce n'est pas possible. Il regarde ses deux jambes. Il se force à les faire les bouger. La concentration se lit sur son visage. Rien. Pas un mouvement. Même son p'tit-doigt d'pied. Il ne comprend pas. C'est impossible. Il allait bien. Mais non. Puis vinrent, au bout de quelques semaines, une autre nouvelle. Une plus joyeuse. Moins triste et qui lui redonne le sourire. Il pourrait remarcher. Alors il s'est entraîné durement. Il était l'optimiste des séances de kiné. Mettant un peu de joie lors de la douleur. Et les sensations, bien qu'infime, sont revenus. Elles sont revenues doucement. Mais elles étaient présentes. Les mois s'enchaînèrent. le fauteuil fut abandonné pour laisser place à une canne. Mais quelque chose lui manquer. Le cheval. Impossible de reprendre. C'est ce qu'à dit le m'decin. Sanaël ne remontera jamais. Peut-être dans vingt ans, si la fleur de l'âge le veut. Mais à l'heure actuelle, c'était un non catégorique. Alors il choisit un autre rêve. Déçu. Mais tant pis. A vingt-cinq ans. Il prend bagage et argent. Rêve et cauchemar. Il débarque à Cody.

✖ En cinq ans à Cody, il s'est fait une place. Une p'tite place. Son bar est là. The Night Shift. Il est beau. Comme il le voulait. Elle attire la clientèle, sans faire de concurrence à l'autre bar. Ce n'est pas ce qu'il recherche. Il a trouvé du personnel. Ils sont arrivés petit à petit. Des jeunes paumés. Des anciens qui veulent une nouvelle direction. Des riches qui veulent être normal. Il a pris un peu d'tout. Tous différent et pourtant si proche. Il les aime tous. Il s'adapte au comportement des uns et des autres. Il a une bonne équipe. Il en est fier.

TRYIN' TO KEEP MY HEART ON THE TRACKS
Morphée Lawson - Barman; les songes du regards ✖ Le petit mouton égaré et le loup végétarien nourri de question.

extrait de ma fiche :
 

Morphée. Morphée. Sa roule sur sa langue. Sur ses lèvres. Ses yeux l'observe. Il ne sait pas pourquoi. Il est là. Planté devant lui. Observant ses moindres fait et geste. Il voit un gamin meurtri. Il ne comprend pas pourquoi. Il veut savoir. Les rumeurs courent sur certain habitant. Sur les comportements. Tout le monde se juge. Tel est le monde. Et Morphée. Il parait qu'il a été un bon gamin et soudainement, il est devenu monstre. Bagarreur. Sans attache. Braqué sur lui-même. Mort. Sanaël. Il ne sait pas pourquoi. Parfois, quand il passe devant l'bar. Il le voit. Les yeux fixés sur un point imaginaire. Et là, il voit tout. Il a cette mine triste. Les yeux emplies de détresses. Ses lèvres ne bougent pas, mais on peut clairement entendre un appel à l'aide. C'est gravé dessus. Pendant ces moment-là, il peut le lire comme un livre ouvert. Mais quand son regard se déplace soudainement vers lui. Il redevient le Morphée des jours sombres. La mine éteinte, remplie de colère. Les mains brisés par tant de haine. Les gestes sans vie.

Au début, il avait du mal avec ce gamin. Il était là. Bon travailleur. Mais la colère prenait souvent l'dessus. Il s'bagarrait. Mais Sanaël, il a pas eu l'courage de l'virer. Il ne veut pas. Il ne peut pas. Il veut l'aider, même si ça semble soûle le garçon. Il le convoque de temps en temps. A chaque fin d'semaine. Il a instauré ça pour tout l'monde pour ne pas éveiller certain soupçon. Il demande comment s'est passé la semaine. Au boulot. Ou en dehors. Mais rien. Juste le silence répond. Puis il a tilté un truc. Moins il pose de question. Plus y a d'mot dans ses phrases à Morphée. Alors il pose pas beaucoup de questions. Il répond. Il sourit l'ancien cavalier. Alors au fil du temps, il rajoute des questions. Comme ça. Parfois, on lui répond, parfois pas. Tant pis. Mais il aime ses moments. Quand il est qu'avec lui. Juste tout les deux. Sanaël. Il n'arrive pas à détacher son regard de ce gamin. Il l'attire. Ses gestes, le langage de son corps, ses yeux, ses lèvres. Tout. Il s'pose des questions. Qu'est-ce qui lui arrive ? Serait-ce l'amour ? Il ne sait pas. Tout est une question de temps.



I'd like to add..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

✖ (M) JOSEPH MORGAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche Joseph Morgan pour Candice Accola en totale déprime
» You're about Forty ☀ Steven McQueen & Joseph Morgan
» Votre source sur Joseph Gordon-Levitt
» Colin Morgan - 200*320
» Zingarella de Joseph Colombo à la guitare ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: 
A place to fall apart
 :: Always on my mind
-