.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I had a one-way ticket to a place where all the demons go || Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: I had a one-way ticket to a place where all the demons go || Noah   Mar 23 Fév - 22:32

I had a one-way ticket to a place where all the demons go
Noah
feat.
Vito


 

 



 

 

I was born in a thunderstorm I grew up overnight. I played alone, I'm playing on my own. I survived

Hey, I wanted everything I never had like the love that comes with light I wore envy and I hated that
But I survived  ΔSIA

La fin des cours avait sonné, la plupart des lycéens se ruaient au-dehors avec impatience. Dans les couloirs déjà vides, une ombre avançait. Son sweat à capuche, son short en jeans, ses converses usées, sa peau basanée, son skate sous le bras. Tout chez Vito hurlait qu’il ne venait pas d’ici. Jusqu’à son emménagement en ville, le lycéen avait toujours ignoré que des gens de son âge puissent vénérer du rodéo ou écouter de la musique country. À ses yeux, ces loisirs-là étaient réservés aux has-been. Peut-être les prenait-il de haut, comme si le simple fait de venir de la ville le rendait mieux qu’eux. Quoi qu’il en soit, Vito ne trouvait pas sa place dans cet endroit.

On aurait pu croire que malgré tout, avoir le même âge et faire partie de la génération Z aurait pu tous les rapprocher. Sauf que non. Ils n’aimaient pas les mêmes styles de musique, ne connaissaient pas les mêmes films, n’avaient pas la même culture tout simplement. Vito n’était, en plus, pas quelqu’un qui se laissait facilement approcher alors son intégration risquait de se faire laborieuse. Tout ça lui trottait dans la tête quand il descendit les marches du lycée et jeta sa planche sur le sol. Grimpant sur celle-ci, il donna une large impulsion et dévala la rue en pente. Un sourire se dessina sur son visage, enfin il retrouvait une sensation familière.

Sur son chemin, Vito croisa tout de même les regards curieux, voire méprisants. Les plus âgés surtout, semblaient le voir comme une sorte de menace venue de la planète Tacos. S’ils savaient à quel point le lycéen se foutait littéralement de leur opinion. Cela lui rappela d’ailleurs que quelqu’un dans ce trou perdu tentait de l’aider à s’intégrer, faisait l’effort de venir vers lui. Vito ne savait pas trop pourquoi ce gars-là perdait son temps à aider un inconnu mais il ne s’en plaindrait pas du tout ! Certaines personnes sont peut-être nées sympathiques, les légendes le prétendent en tous cas. Vito prit donc la direction du lieu de travail de cet homme, ce Noah. Pourquoi ? Parce qu’à l’heure actuelle, tout serait mieux de rentrer et de retrouver le visage souriant d’une famille unie.

- Sabes dónde está Noah ?

La jeune fille qui tenait une selle entre les bras et à qui il venait de poser sa question, resta à le fixer comme un alien venant de déblatérer quelque chose d’incompréhensible. Pourtant, elle comprit tout de même le prénom « Noah » et lui indiqua du doigt l’endroit où se trouvait le cowboy. Vito se dit après coup qu’il aurait sans doute pu parler anglais, cela lui aurait évité de passer pour l’étranger de service ! Mais ça aurait aussi été moins drôle. Il roula jusqu’aux boxes où Noah était censé se trouver. Vito pencha la tête et s’avança pour voir si quelqu’un se trouvait à l’intérieur.

- Noah ?

De la paille, une odeur puissante de bouse et de la boue un peu partout. Pas de Noah.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go || Noah   Ven 26 Fév - 1:50


I had a one-way ticket to a place where all the demons go
Vito && Noah.


Avec une heure de retard, je ramène le groupe au ranch. Si ce n’est le fait qu’ils sont débutants et ne savent donc pas monter à cheval, chose dont j’ai l’habitude, un touriste a voulu faire son malin en s’écartant du groupe pour prendre des photos, lors de notre dernière pause retour. Il a paniqué en voyant un grizzly. Nous avons perdu du temps à le rechercher. Et il a fallu le soigner aussi, puisque dans la précipitation, l’homme est tombé sur son genou. La pause n’aura donc pas duré dix minutes, mais une heure, le temps qu’il récupère un peu. J’ai eu la bonne idée, en voyant le mécontentement de certains, de suggérer de se poser près du lac en leur contant quelques histoires et j’ai eu l’attention suffisante pour les faire patienter. Les plus téméraires en ont aussi profité pour piquer une tête dans le lac. Accompagnateur équestre, ce n’est pas seulement savoir monter sur un cheval et faire de la randonnée, c’est aussi savoir faire face à des situations imprévues et animer. C’est plutôt plaisant. Mais parfois angoissant. Heureusement, lorsque je laisse le groupe, les appréciations sont bonnes en moyenne. Il y en a toujours pour râler, forcément et je les comprends, mais je pense avoir bien rattrapé la chose.

Je ramène les chevaux avec l’aide d’une collègue dans les boxes, puis m’attarde sur Luxor, le cheval du touriste un peu trop curieux. Il a été plus qu’à la hauteur aujourd’hui, mais sur le retour, s’est blessé à l’épaule. C’est très léger et j’ai pu le soigner, mais il faut quand même que je vérifie si tout va bien et appeler le soigneur du centre pour qu’il jette un coup d’œil un peu plus précis. Alors que je le ramène dans son box, j’aperçois en face de moi un petit gars qui, même de dos, est reconnaissable. « Vito ! » C’est mon petit protégé. Un garçon qui n’est pas là depuis très longtemps, qui, j’espère, se fera au charme de Cody aussi bien que ma meilleure amie Liza, bien que ce ne soit pas toujours évident pour elle non plus. Elle s’est retrouvée d’une grande ville, à un trou perdu pour certains, un petit coin de paradis pour d’autres. Pour moi. « Je ne m’attendais pas à te voir maintenant. Tu vas bien ? » Lui demandé-je, en retirant le dernier équipement de Luxor, sa selle, que je place sur mon épaule. Je rentre le cheval dans son box, caressant sa crinière et referme la porte derrière lui. Il se retourne dans son box, puis passe le nez par-dessus la porte. « T’aimes bien les chevaux, Vito ? » Je ne sais même pas s’il en a touché un, une fois. « Tu veux t’approcher ? Il s’appelle Luxor. C’est le plus calme, ici, mais le plus torturé. Ca ne se voit pas. » Il a perdu ses parents très tôt. Luxor a été récupéré au centre, a grandi ici et aujourd’hui, c’est un très beau cheval, un peu solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go || Noah   Mer 2 Mar - 22:40

I had a one-way ticket to a place where all the demons go
Noah
feat.
Vito


 

 



 

 

I was born in a thunderstorm I grew up overnight. I played alone, I'm playing on my own. I survived

Hey, I wanted everything I never had like the love that comes with light I wore envy and I hated that
But I survived  ΔSIA

L’homme apparut comme par magie, accompagné d’un cheval qu’il ramenait dans son box. Noah paraissait content de voir Vito, il aurait bien été la première personne de la journée à démontrer un semblant d’attachement envers l’adolescent. Il fallait avouer que le mexicain ne faisait pas tout ce qui était en son pouvoir pour mettre les gens à l’aise. Tout d’abord, il ne parlait anglais que face à ceux avec qui il avait vraiment envie de parler. Noah faisait partie de ces quelques personnes. Pour le moment, la sélection était rapide : Noah, Elizabeth et Adriel. Peu d’autres gens donnaient franchement l’envie à Vito de persévérer à lutter contre une nouvelle langue revêche.

Noah était surpris de le voir à cette heure et en ce lieu, quoi de plus logique ? Vito s’imposait, sans même avoir prévenu. Peut-être n’aurait-il pas dû débarquer sur un coup de tête. L’adolescent agissait toujours avant de pousser la réflexion plus avant. Son regard se tourna vers le cowboy qui venait de placer la selle de l’animal sur son épaule d’un geste habitué.

- Je vais bien. Et toi ?

Vito entendit alors ensuite une question qui le perturba. Aimait-il les chevaux ? C’était une interrogation qu’il ne s’était jamais posé. Chez lui, à Mexico, ces animaux-là n’étaient pas très courant. Vito avait grandi dans un quartier très pauvre et l’équitation, qui demandait tout de même une certaine somme pour l’entretien et le matériel, était largement au-dessus des moyens de la population. Le jeune garçon n’avait jamais eu à se demander si oui ou non, il appréciait les chevaux. Dans l’immédiat, la réponse aurait peut-être plutôt penché vers la négative. Il ne connaissait pas bien ces animaux, n’en avait pratiquement jamais vu en vrai et ne se sentait pas à l’aise d’approcher la bête.

Pour toute réponse, et surtout pour ne pas paraître impoli, Vito haussa les épaules. Que dire à Noah ? Dont la passion était les chevaux ? Que lui n’y connaissait rien ? Que ça ne le tentait pas tellement d’entrer dans cet univers ? Peut-être l’adolescent manquait simplement de connaissances et de pratique. Et d’ouverture d’esprit, sans doute. Le cowboy lui proposa alors d’approcher, présenter le cheval sous le nom de Luxor et l’affirmant calme mais torturé. Vito observa l’imposante tête qui dépassait du box.

- Ça va aller, je vois bien d’ici.

Certains auraient pu en rire, un jeune homme comme lui, impressionné par un simple cheval. Mais l’inconnu, quoi qu’en dise, reste effrayant. Vito tourna alors la tête vers Noah, le cowboy l’avait intrigué avec son introduction étrange de l’animal.

- Pourquoi torturé ?

Il se demandait bien ce que Noah pouvait vouloir dire par là ...
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go || Noah   

Revenir en haut Aller en bas
 

I had a one-way ticket to a place where all the demons go || Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peut on faire des ticket a gratter?
» Bug ticket à gratter précédé d'un préchargement
» genre de ticket a gratter
» Cheque cadeau ticket infini 50€
» ticket à gratter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: 
Rps inachevés
-