.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Shaw) Un moment gênant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: (Shaw) Un moment gênant   Mar 7 Mar - 22:43

Les amies de ses amis, on n’y touche généralement pas. Noah n’est pas toujours un très bon exemple en la matière. Il fait déjà l’erreur en se rapprochant de la jumelle de son ami d’enfance, Skylar. La première fois, il a culpabilisé et puis ça s’est reproduit une fois, puis deux, puis trois. Noah et Sydney sont en phase sur bien des points et c’est la raison pour laquelle il se sent bien à ses côtés et n’arrive pas à renoncer à leur partie de jambes en l’air. C’est simple, entre eux. Ils ne se prennent pas la tête. Tout ce qu’il espère aujourd’hui, c’est que ça n’arrive pas aux oreilles de Skylar. Il sait bien qu’il pourrait très mal le prendre et c’est tout à son honneur. A sa place, Noah ne l’aurait pas accepté non plus. Alors… Réitérer l’expérience, mais cette fois-ci, avec l’amie d’enfance de son frère Caleb, c’est délicat. Shaw est une jeune fille adorable, avec qui il s’entend bien, à tel point qu’il s’est réconforté dans ses bras lors de cette soirée où il ne cessait de penser à l’absence d’Elizabeth, au fait qu’elle pourrait bien rester dans ces grandes villes qu’elle aime tant, avec des gratte-ciels gigantesques, un environnement dans lequel, lui, se sentirait mal à l’aise. Il n’a jamais autant eu peur de la perdre qu’aujourd’hui, même s’il n’en parle pas. Ce serait rendre ses appréhensions encore plus réelles qu’elles ne le sont. Shaw a été là, ce soir-là et ils se sont laissé aller dans les bras l’un de l’autre. Si Caleb l’apprenait, il ne sait pas comment il le prendrait. Il se plait à croire qu’il ne lui en voudrait pas : après tout, ce n’est pas comme s’il avait fait souffrir son amie. Elle se doutait bien, elle aussi, que ce n’était pas sérieux, que ça ne mènerait à rien d’autre qu’à un instant charnel. Noah n’est pas réputé pour être le plus stable en matière de relation, c’est même tout le contraire. Il saute sur chaque occasion qui se présente à lui, n’hésite pas à accueillir les petites nouvelles à sa manière. Les aventures, impossible de les compter sur les doigts de ses deux mains tant elles sont nombreuses.

Installé au comptoir, il tourne la tête vers la table au loin. Shaw est là, avec quelques amies. Ca fait bien trente minutes qu’il observe la jeune femme qui est arrivée bien avant lui et à les voir se lever, récupérer leurs affaires, elles ne comptent pas rester dans le coin. Il prend une gorgée de son verre de vin, puis lorsque le groupe arrive près de la porte, il agrippe doucement le bras de la petite brune et lui adresse un sourire. « Salut. » dit-il, gêné. Même s’il essaie de ne pas le montrer, ça doit se remarquer dans l’expression de son visage. Il ne sait pas quoi dire, quels mots aligner à la suite, mais il ne souhaite pas la laisser partir comme ça, alors qu’ils ne se sont pas vus depuis « ça ». Il aimerait avoir la certitude que rien n’est cassé entre eux. « Tu restes un peu ? Je t’offre un verre ? Ou plutôt… Mon frère t’offre un verre ? » C’est son bar. Il faut bien que ses relations servent à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 03/03/2017
Messages : 73
Avatar : Danielle Campbell
Crédits : Baby Blood - Kay
Points : 0
DC : Ezae Blackwell
Crédit : Kay'
Age : 23 ans.
Statut : Célibataire.
Occupation : En recherche d'un travail, que ce soit dans la gestion d'entreprise ou dans un ranch. Ou n'importe quoi de correct en fait.
Ton vote : Démocrate.
Quartier : Un petit plein-pied sur Yellowstone Avenue. Toutes mes économies y sont passées, il est temps de retrouver du travail !
Post-it : † Poster sur Instagram.
† Monter un dossier en béton pour les chambres d'hôte.
† Appeler mes parents pour prendre des nouvelles de la famille.
† Faire le plein du frigo.
† Me remettre sérieusement au sport.

Rps : Prête à jouer avec vous !

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: (Shaw) Un moment gênant   Mer 8 Mar - 22:24




   

Shaw & Noah
« Un moment gênant. »
L
e retour à Cody s'est plutôt passé comme prévu sur certains points. Déjà, le petit pavillon de plein-pied que j'ai investi est tout ce qu'il a de plus à mon goût, et je m'y sens merveilleusement bien. J'ai recroisé des têtes qui m'ont plus ou moins manqué, aussi, en ville. Il faut dire que c'est encore petit, comme ville, et je n'ai pas vraiment pu passer inaperçue avec ma toute nouvelle identité. Mais ça me va bien comme ça. Et puis, j'ai rencontré de nouvelles têtes. Tout bêtement dans mon quartier pour commencer, quand je me suis présentée un peu dans le voisinage. Bon, j'ai surtout fait le tour pour repérer les potentiels têtes qui ne me reviendraient pas, mais tout va pour le mieux au final.

C'est d'ailleurs à la suite de ce tour d'horizon que j'ai rencontré les jeunes filles avec lesquelles je sors. Elles sont quatre, de ma tranche d'âge, et vivent en colocation à quelques maisons de chez moi. Bien entendu pas une seule n'est originaire de la ville. Elles sont arrivées à Cody pour un tas de raisons diverses et variées, et à la question d'où viens-tu, lorsque j'ai dit que j'arrivais de Denver, elles m'ont totalement prise sous leur aile. Et comme je n'ai pas vraiment mieux en entourage féminin, leur compagnie pour sortir le soir me convient parfaitement.

Ça reste drôle. Elles ont vite compris que j'étais déjà passée par Cody et que j'étais du Wyoming, avec mon petit accent caractéristique, mais j'ai vite pris mes airs de citadine, et je ne dénote pas dans le groupe, c'est une excellente chose. Lorsque l'on sort, on a l'air d'une vraie équipe de copines, et je rigole beaucoup. Je peux laisser sortir la Shaw de Denver sans souci à leurs côtés, et c'est aussi ce qui me plaît là-dedans. Les soirées filles se font totalement sans prise de tête.

C'est comme ce soir. Nous sommes donc cinq, et la soirée est à étapes, visiblement. Les filles tiennent absolument à aller dans un bar à vin, ultra tendance d'après elles, pour démarrer tranquillement, plutôt que d'aller au restaurant. Puis le programme est au cinéma, et sûrement à finir la nuit en boîte, allez savoir pourquoi. Pour l'occasion, j'ai donc décidé d'être une vraie petite chose féminine, et je suis perchée sur des escarpins culminant à plus de dix centimètres, avec une robe noire en dentelle délicate qui glisse près de mon corps jusqu'au milieu de mes cuisses. Le maquillage est discret et tendance, mélange d'argent et de rouge à lèvre sombre. J'ai décidé de déstructurer un chignon bas, qui tient avec un peigne en argent, et pour sortir, j'ai pensé à prendre ma cape en feutre fouge. Impossible, donc, de passer inaperçue. C'est bien le but.

Le bar, en soit, est sympa. Il y a une bonne ambiance, et en même temps c'est feutré. Et puis, on pourrait faire le tour du monde en restant assis dans des fauteuils confortables, juste en choisissant le verre et en se laissant dépayser. On rigole, on goûte, et les conversations dévient. De fil en aiguille, je me lâche, je me laisse aller, et je confie que Cody a bien changé depuis mon dernier rodéo. C'est la stupeur, et je hausse les épaules, arguant pour éviter le sujet que si nous n'y allons pas, après avoir passé déjà plus de temps que de raison installées là, nous allons rater notre séance. Alors, on se lève, et on s'apprête à quitter la pièce. L'une des filles a passé son bras autour du mien et me glisse à l'oreille une appréciation, qui me fait rire.

Lorsqu'une main se referme autour de mon poignet, je me fige immédiatement et je me demande si je vais avoir besoin de casser un nez pour qu'on me fiche la paix. Seulement, lorsque mon regard se pose sur un visage familier, je me détends. Pas mes accompagnatrices, cela dit, car elles commencent à regarder partout autour de nous, sûrement à la recherche d'une aide providentielle au cas où le cow-boy déciderait de m'emmener de force. La question est tendue, inquiète, lorsque l'une d'elles appelle mon prénom, en attente visiblement d'une indication quant à mon ressenti face à cette agression. En même temps, Noah a pris la parole, et je lui ai souri en retour.

« Salut Noah. »

Les filles m'observent, surprises, et je me détache de celle qui me colle. Clairement, je ne me sens pas en danger. Lorsque Noah me demande si je reste, je penche la tête sur le côté, sentant quelque chose dans son attitude. Je voudrais lui répondre que ma soirée est déjà plus que prévue, que je suis désolée, mais qu'on peut se voir sans problème un autre soir, mais j'ai aussi envie de rester pour mettre le doigt sur ce qu'il se passe. Je ne veux pas laisser tomber les filles mais j'aimerais rester. Je me sens entre deux.

« J'aimerais bien, mais notre soirée ne fait que commencer ... Mon sourire est doux, un peu désolé, et finalement je me tourne vers les filles. Elles ont fini de s'inquiéter et me regardent avec complicité.
On peut aller au cinéma une autre fois, Shaw. Passez une bonne soirée ! »

Et elles me laissent là. J'aurais juré qu'elles mangeaient Noah des yeux quelques secondes plus tôt. Lorsqu'elles ont passé la porte, je ne peux m'en empêcher, je rigole un peu, avant de finalement m'installer à côté de Noah. Je l'observe du coin de l'œil en défaisant de nouveau la cape qui drape mes épaules, découvrant la dentelle légère et transparente qui couvre mes épaules et une partie de mon dos.

« Tu me raccompagnes, ce soir ? Mon chauffeur est parti au cinéma sans moi. Et puis, si je me laisse tenter par un verre de plus, je commencerais à avoir trop bu pour me balader dans cette tenue à Cody. »

Faux. Je tiens à merveille l'alcool, et je n'ai encore pratiquement rien bu. Sans compter que j'ai un fichu caractère et de quoi me défendre. Je veux juste voir un peu comment ça fera réagir Noah. Je sais parfaitement que le temps qu'on a passé ensemble ne se reproduira plus, et c'est sûrement pour ce genre de deal que j'ai accepté. Mais j'ai comme derrière la tête qu'il se pose des questions. Ou alors je psychote et là ça serait à moi de me poser des questions. J'essaye donc d'être fixée, en étant un minimum subtile. Et s'il faut, je mettrais les pieds dans le plat, de toute façon. Ce n'est pas comme si le cadet des Barnes ne connaissait pas mon caractère brut de décoffrage, depuis le temps.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & icons:tumblr

         



I feel back home
La maison, c'est l'endroit qui vous manque déjà avant même que vous l'ayez quitté. C'est l'endroit auquel vous pensez quand vous êtes nostalgique. C'est l'endroit où vous avez vos plus beaux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (Shaw) Un moment gênant   Ven 10 Mar - 1:00

Ses amies sont bien sur la défensive, mais Noah n’y fait pas attention. Pour le moment, il n’y a que Shaw qui lui importe. Elle et ce qu’ils ont fait la dernière fois. Ce n’est pas évident pour lui d’y repenser. Il essaie de mettre la faute sur l’alcool, sur le fait qu’il ne savait pas vraiment ce qu’il faisait, mais il tient bien l’alcool. Ca l’a juste aidé à faire un pas supplémentaire vers l’amie d’enfance de son frère. Cette jeune fille qui est bien vêtue ce soir et qui attire les regards plus que la normale. Le sien a fait le tour de ses jambes dénudées, chose qui l’attire particulièrement chez la gent féminine. Ce qu’il aime moins, ce sont les talons trop hauts. Noah est quelqu’un de simple, qui préfère le naturel aux choses trop superficielles. Il préfère le vrai visage des gens, que ceux qui se mettent trop en valeur avec une tonne de fond de teint. Ce qu’il préfère, c’est l’imperfection d’Elizabeth, qui la rend finalement si parfaite, si inaccessible pour lui. Noah arbore un sourire lorsque l’une de ses amies la pousse à rester. Ca l’arrange. Il tourne son verre, observe le liquide rouge, puis acquiesce d’un signe de tête à sa demande. « Ma voiture n’est pas loin. » Il fait signe au barman de lui servir un autre verre en demandant de mettre ça sur la note de son frère qui se fera un plaisir de lui offrir une tournée gratuitement. Ou lui donnera l’occasion de l’appeler pour lui faire comprendre qu’il n’a pas apprécié sa façon de faire, mais ça ne l’inquiète pas vraiment. « C’était seulement pour tes amies la tenue ? » Ou cherchait-elle à se faire accoster ? Parce que c’est réussi : il y en a derrière lui qui le jalouse. Elle se fait remarquer et ça ne l’étonne finalement pas d’elle. Le sourire de Noah s’efface en même temps que de se replonger dans leur soirée partagée. Il hésite un instant, mais ne tourne pas autour du pot plus longtemps : « Il n’y a aucun malaise pour la dernière fois ? » Ce n’est pas son genre de reparler de ce genre de choses. Le fait est qu’il n’a généralement aucun scrupule, que ce n’est pas grand-chose. Une nuit, ça ne représente rien. Noah est clair dans ses intentions et les filles qui partagent son lit savent très bien qu’il ne souhaite pas se marier. Elles se laissent séduire et prennent du bon temps dans ses bras. Il y en a bien une qui le colle depuis un moment maintenant et Noah l’évite au maximum, parce qu’après lui avoir expliqué deux fois qu’il n’y aurait rien de plus, elle ne lui lâche toujours pas la grappe. « Si ça ne te dérange pas, j’aimerais beaucoup que Caleb ne soit pas au courant de ce qui s’est passé entre nous… » murmure-t-il, de sorte à ce qu’il n’y ait qu’elle qui puisse l’entendre. Cody est une petite ville et les choses ne mettent pas longtemps à circuler ici, même les plus petites informations. Combien de fois a-t-il été au courant d’une chose avant le principal concerné ? Il ne les compte même plus, alors il essaie d’être un minimum discret dans sa démarche. Caleb ne doit pas être au courant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 03/03/2017
Messages : 73
Avatar : Danielle Campbell
Crédits : Baby Blood - Kay
Points : 0
DC : Ezae Blackwell
Crédit : Kay'
Age : 23 ans.
Statut : Célibataire.
Occupation : En recherche d'un travail, que ce soit dans la gestion d'entreprise ou dans un ranch. Ou n'importe quoi de correct en fait.
Ton vote : Démocrate.
Quartier : Un petit plein-pied sur Yellowstone Avenue. Toutes mes économies y sont passées, il est temps de retrouver du travail !
Post-it : † Poster sur Instagram.
† Monter un dossier en béton pour les chambres d'hôte.
† Appeler mes parents pour prendre des nouvelles de la famille.
† Faire le plein du frigo.
† Me remettre sérieusement au sport.

Rps : Prête à jouer avec vous !

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: (Shaw) Un moment gênant   Ven 10 Mar - 21:47




   

Shaw & Noah
« Un moment gênant. »
L
a présence de Noah, je ne m'y attends pas, et il aurait pu apprendre à ses dépens que je ne me laisse pas facilement faire. Seulement les filles sont assez sur la défensive comme ça, et je le connais, j'ai une certaine confiance en lui. Elle est loin d'être illimitée mais ce que je vois dans ses yeux clairs ne me donne pas envie de fuir. Alors, lorsqu'il me demande si je reste, j'hésite entre accepter et sacrifier ma soirée ou décliner et lui proposer un autre moment, parce qu'il a l'air de vouloir parler et que je n'ai pas envie de l'envoyer balader. Les filles me facilitent la vie en remettant notre cinéma à plus tard, et ma seule dernière objection est de savoir si oui ou non il me déposera. Je pourrais prendre un taxi, au final, ou rentrer à pieds, mais cette question résonne comme un test. Lorsqu'il accepte finalement, un très fin sourire ourle mes lèvres et je lui réponds avec douceur.

« C'est parfait alors. »

Je m'installe tranquillement, ne craignant pas du tout la proximité du jeune homme. Après tout, il y a peu de temps nous étions bien plus proches et surtout bien moins habillés. C'est un non souvenir, mais il est clair que c'est fait pour rester dans cette catégorie très précise de bon souvenir qui n'a aucun besoin d'être vécu de nouveau. Surtout si on voit aussi clairement que quelque chose flotte entre nous comme ça. Je sais que je fais bonne figure, mais c'est difficile d'être parfaitement neutre pour autant.

La question du cowboy m'intrigue et je penche la tête sur le côté d'un air interrogateur. Je jette un oeil à ce que je porte, vérifiant ainsi que je suis présentable, et ma réponse se fait attendre un instant, tandis que mon regard remonte scruter celui de Noah, tentant de mettre à jour ce qu'il pense vraiment. Je sais que venant de Caleb j'aurais instantanément décrypté la vraie question, mais il s'agit là de son petit frère que je connais moins bien. Je réponds finalement.

« Non, je m'habille pour moi. » une question me brûle les lèvres et, après une pause, je me lance. C'est bête mais j'aimerais bien savoir. « Tu désapprouve, Noah? »

Je ne l'attaque pas, mais j'attends une réponse sincère. Si c'est bien ça, je ne sais pas comment je vais réagir mais en attendant je sais que c'est quelque chose que j'ai besoin d'entendre. Finalement, lorsqu'il reprend la parole, je vois que son air a changé. Je l'écoute, puis j'appuie mes coudes sur la table, posant ma tête sur une main, me penchant ainsi vers lui. J'aurais du deviner que c'était ça. Alors, après un instant de réflexion, je me décide à lui sourire avec douceur. C'est vraiment dans mes cordes de le rassurer.

« Pour moi tout va bien, en tous cas. On est sur la même longueur d'ondes. »

Une nuit et rien de plus, ça me va parfaitement bien. C'est un peu ce dont j'ai envie pour les prochaines années. J'ai été fiancée, et même si c'était quelqu'un d'adorable, j'ai besoin de ma totale liberté. En y songeant, je passe le pouce sur mon doigt désormais nu, et je repense une seconde à Denver. Mais le blond se penche vers moi et je fais de même. Je l'écoute et lui retourne un regard très surpris, avant de hocher doucement la tête.

« Si c'est ce que tu veux, d'accord. Mais tu devrais peut-être lui dire qu'on s'est croisé. Ça fera vite le tour de la ville et il se demandera pourquoi tu ne lui as pas dit, le connaissant. Je ne lui ai pas encore dit que j'étais de retour. »

Parce que j'ai peur de sa réaction. En fait j'ai l'impression d'envoyer le petit frère au front à ma place, mais au moins ça m'évite la douche froide de ma vie. Ma famille ça m'a suffit, j'aimerais autant ne pas réitérer avec quelqu'un qui compte vraiment en temps qu'ami pour moi. Caleb a peut-être eu droit à deux ou trois appels en sept ans. Et encore, j'ai du tomber une fois sur la boîte vocale et laisser un message expéditif disant que j'étais vivante, en gros. Pour autant, c'est quelqu'un que j'apprécie toujours énormément. Nous avons passé une sacrée part de mon temps à Cody ensemble, même si j'étais clairement plus jeune que lui. On s'est tout de même bien entendu, et ça a été simple, sans prise de tête, tout bêtement agréable. Il est le genre d'ami qu'il faut à tout le monde. Il a certes son caractère, il reste foncièrement gentil, et ça, c'est ce qu'il y a de plus génial avec lui. Je n'ai donc pas du tout envie d'être fixée sur comment il pourrait prendre mon retour. L'engueulade piquerait, et la joie serait utopique, mais le pire resterait l'indifférence pure. Non, vraiment, je préfère rester dans le flou. Mais plutôt que de rester dans mes pensées, je tourne le regard vers Noah et demande avec une pointe d'espièglerie :

« Je ne savais pas qu'il y avait des secrets entre les frères Barnes. C'est nouveau ? »

Bien sûr, je ne l'ai pas crié à travers la pièce, bien au contraire, mais j'ai un sourire tout ce qu'il y a de plus taquin. Mon nez se fronce un peu en une moue tout simplement adorable, et je ne m'embête pas trop au cas où il le prendrait mal, ce n'est pas le but, et je pense qu'il doit le savoir. Je n'ai pas du tout l'air de ce genre de filles qui s'amuse à foutre le bordel où qu'elle passe, au contraire même. Je suis relativement discrète à ma façon. Du moins pour un certain nombre de choses.  


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & icons:tumblr

         



I feel back home
La maison, c'est l'endroit qui vous manque déjà avant même que vous l'ayez quitté. C'est l'endroit auquel vous pensez quand vous êtes nostalgique. C'est l'endroit où vous avez vos plus beaux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (Shaw) Un moment gênant   Dim 26 Mar - 23:22

« Désapprouver quoi ? Ta tenue ? » Elle est bien habillée, c’est même très sexy, mais Noah n’a rien contre. Ce n’est ni sa petite amie, ni sa petite sœur. C’est une amie proche de Caleb, avec qui le courant passe et aussi celle avec qui il a partagé une nuit. Les choses s’arrêtent là. Pour toute réponse, il secoue la tête et ajoute : « Non. Tu fais bien ce que tu veux. » Caleb lui dirait peut-être autre chose, lui. Si Elizabeth s’affichait comme ça, il aurait envie que ce soit pour lui. C’est sa jalousie légendaire qui parlerait si elle souhaitait plaire à un autre type et elle n’aurait aucun mal pour ça : c’est une très belle femme, qui n’a pas besoin d’un rouge à lèvres ou une tonne de maquillage pour que les mecs se retournent sur elle. « C’était juste par curiosité. » A savoir si elle avait envie de rencontrer du monde, des hommes. Il a du mal à comprendre les femmes, ce qui se passe dans leur tête. Elles sont toutes différentes qui plus est. Lui, il a trouvé sa perle rare, celle qui le comprend, mais avec qui ce n’est pas toujours évident.

Dès lors qu’elle lui offre une réponse satisfaisante, Noah souffle, soulagé. Il n’aurait pas dû faire n’importe quoi avec elle, garder ses lèvres loin des siennes, de son corps qu’il a longtemps regardé, dont il a encore des images qui lui reviennent à l’esprit. Alors ça le rassure qu’il n’y ait aucun problème entre eux. « Ca, je comptais bien le faire… » Ce n'est pas un secret. Si ce n'est pas de lui, ce sera d'un autre habitant de la ville. Le fait est que le bouche à oreille fonctionne à merveille. « Je te parle du reste, parce que tu comprends, lui dire que j’ai couché avec l’une de ses bonnes vieilles amies… Je ne suis pas sûr qu’il apprécie, tu vois. » Il va lui en vouloir. S’il y a bien une chose qu’il souhaiterait éviter, c’est bien ça. Noah hausse les épaules, boit une gorgée de sa bière, le regard dans le vide. Les secrets entre Caleb et lui, il n’y en a pourtant pas. Shaw lui faire prendre conscience que le tenir à l'écart le rendrait forcément mal à l'aise. Autant crever l'abcès rapidement. « Je lui dirai, Shaw, je lui en parlerai, mais doucement. Pour le moment, je ne sais pas comment le lui apprendre. » Si ça se trouve, il passera l’éponge sur cette soirée un peu trop arrosée. Après tout, ce n’était qu’une aventure de passage, sans grande importance. Ca n’a pas compté. Ni pour l’un, ni pour l’autre. D’ici quelques semaines, Noah ne fera même plus attention à ce détail. « Pourquoi tu ne lui as pas annoncé ton retour ? » Ca, en revanche, ça l’étonne. Le fait est qu’il n’a pas le souvenir d’une mauvaise entente entre eux. Au contraire, avec le retour d’Aidan en ville, Noah est même convaincu que revoir Shaw fera du bien à son frère qui a besoin de souffler, de lâcher du lest.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivée le : 03/03/2017
Messages : 73
Avatar : Danielle Campbell
Crédits : Baby Blood - Kay
Points : 0
DC : Ezae Blackwell
Crédit : Kay'
Age : 23 ans.
Statut : Célibataire.
Occupation : En recherche d'un travail, que ce soit dans la gestion d'entreprise ou dans un ranch. Ou n'importe quoi de correct en fait.
Ton vote : Démocrate.
Quartier : Un petit plein-pied sur Yellowstone Avenue. Toutes mes économies y sont passées, il est temps de retrouver du travail !
Post-it : † Poster sur Instagram.
† Monter un dossier en béton pour les chambres d'hôte.
† Appeler mes parents pour prendre des nouvelles de la famille.
† Faire le plein du frigo.
† Me remettre sérieusement au sport.

Rps : Prête à jouer avec vous !

☼ MORE ABOUT ME
My loves, my troubles :

MessageSujet: Re: (Shaw) Un moment gênant   Sam 1 Avr - 7:28




   

Shaw & Noah
« Un moment gênant. »
M
a curiosité naturelle peut être un véritable défaut. Mais lorsque Noah me questionne sur ma tenue du jour, j'ai instinctivement envie d'en savoir plus. Venant de son aîné, j'aurais saisi tout de suite la question sous-jacente, mais avec le cadet de la fratrie, c'est beaucoup plus difficile, puisque je le connais beaucoup moins bien. Ou je le connaissais moins bien. C'est un peu compliqué quand on voit le temps que j'ai passé loin d'ici. Bref. Je lui réponds donc sans me faire prier la raison pour laquelle je me suis habillée ainsi, qui n'a rien de tabou, et lui demande finalement, sans m'en cacher, s'il pose cette question parce qu'il désapprouve ma façon de m'habiller. Il a le droit d'avoir son opinion, n'est-ce pas ? Ça ne changera sûrement rien, mais ma curiosité l'emporte. Lorsque Noah pose une question, je hausse une épaule avec un sourire en coin, comme pour l'inciter à prendre la question comme il l'entend. Ça n'a rien de crucial, ça ne changera pas nos vies. La réponse définitive du cadet Barnes me pousse à pencher un peu la tête de côté, expression de curiosité à peine cachée, et je hoche finalement doucement la tête.

« La curiosité est un vilain défaut. » Seulement, je fronce le nez dans une mimique un soupçon moqueuse et gentillette, qui prouve bien que c'est aussi l'un de mes défauts, et que je ne le blâme pas. « C'est un peu ce vilain défaut qui me pousse à prendre en compte l'avis des autres. » Comme ça, il sait pourquoi je lui ai posé cette question.

La suite de la conversation est un peu plus délicate, et plus intéressante aussi à la fois. J'ai plus ou moins senti que le truc pesait entre nous, et j'ai pris le temps d'être sûre de ma réponse avant d'alléger la situation. Une nuit, sans conséquence, c'était ce que j'avais cherché et obtenu, et il n'y avait pas de doute sur le fait que le blond soit sur cette même longueur d'onde. C'était Noah tout craché, ça je suis certaine que ça n'a pas changé depuis mon départ de Cody quelques années auparavant. Je sens réellement le soulagement de Noah, comme si je le libérais d'un poids, lorsque je lui annonce que, non, ça n'interférera pas. Néanmoins, il vaudrait mieux que Caleb sache au moins qu'on s'est croisés. Sinon ce sont les ragots qui vont finir par lui arriver, et ça pourrait faire relativement mal. Mais bon, je comprends le point de vue du petit frère lorsqu'il l'expose, et je pousse une mèche échappée derrière mon oreille avant de soupirer et de répondre.

« Je comprends. Mais j'ai grandi et j'ai fait mes choix. Il ne devrait pas t'en vouloir à toi particulièrement, on était tous les deux consentants. »

Et j'étais peut-être même moins alcoolisée. Il n'empêche que je ne veux pas me retrouver dans la difficile position que serait celle d'avoir déclenché un conflit entre les deux frères, que je sais très proches. Je n'aimerais vraiment pas. S'il le fallait, j'irais trouver Caleb pour lui expliquer les choses. Impossible de laisser le froid s'étendre.

Mes doigts dessinent doucement des arabesques sur la table, une seconde, avant de se figer avec une rapidité déconcertante. Le fait est que la question que le cowboy me pose me donne froid d'un coup. Bien évidemment, il a posé le doigt sur le truc. Mais bon, je comprends sa curiosité. Le plus dur, c'est de réussir à m'expliquer sans être obligée de rentrer dans le détail. Tout ce qui peut vite devenir compliqué, en somme. Je pose mon regard dans celui, clair, de mon interlocuteur, respire un coup, puis me lance.

« Je ne sais pas trop si tu es au courant, mais je suis partie vraiment vite de Cody il y a quelques années en arrière. Tellement vite que j'ai à peine dit au revoir à Caleb, et c'était plus un à jamais qu'autre chose. Enfin, pas juste à lui, mais il en faisait partie. » Je détourne le regard, dans mes souvenirs. « Et là, je reviens exactement de la même façon. Alors franchement, je ne sais pas du tout comment il va le prendre. Tu vas me trouver complètement folle, je présume, mais je ne préfère pas savoir en fait. » Je hausse vaguement les épaules en le regardant de nouveau. « Mes frères ont décidé de m'ignorer et de ne plus m'adresser la parole depuis que j'ai annoncé mon retour dans la région, et j'aimerais autant ne pas entendre ton frère me dire que je ne suis plus rien qu'une étrangère. »

Ce qui se passe dans ma tête est bien compliqué lorsque je repense à Caleb. Evidemment, tout ce que j'ai envie de faire, c'est lui sauter au cou, comme je l'ai toujours fait en revenant après des mois loin de Cody, et tout lui raconter de ma vie à Denver, de ce qu'il a pu me manquer. Caleb, c'est le bon copain, celui sur qui on peut compter, et j'ai passé des mois, chaque années, fourrée avec lui. On a - enfin, on avait - un lien assez fort, et j'aimerais énormément le retrouver. Seulement, je ne tiens pas à me faire envoyer promener, ça ferait bien plus mal que de simplement rester éloignés. Je secoue la tête, sortant de mes pensées, avant de sourire de nouveau au cadet.

« D'une manière ou d'une autre, de toute façon, je finirais par le croiser, et je serais fixée. Cody n'est pas une grande ville, et il faudra bien un jour que je prenne mon courage à deux mains. Mais je viens d'arriver, j'ai besoin de prendre un peu mes marques. Qui sait, d'ici quelques temps, je débarquerais peut-être au ranch. »

Je lui sers un sourire en coin, assez malicieux pour l'occasion.  


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & icons:tumblr

         



I feel back home
La maison, c'est l'endroit qui vous manque déjà avant même que vous l'ayez quitté. C'est l'endroit auquel vous pensez quand vous êtes nostalgique. C'est l'endroit où vous avez vos plus beaux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Shaw) Un moment gênant   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Shaw) Un moment gênant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moment de grace
» Les petits bugs (pas génant et parfois qui font sourires) des STB ;)
» Vos tubes préféré du moment...
» Qu'écoutez-vous en ce moment ♪
» joueur de l'année pour le moment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: Version 3 :: Rps inachevés-