.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]   Mer 24 Fév - 16:29



Noah & Ohana
On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois.
La température ambiante ne me laissait pas de glace comme beaucoup d’autres le restaient chez eux. Certes, il faisait un peu près dans les moins quatre degrés ce matin mais ce n’était certainement pas ce temps qui allait m’empêcher de grimper sur le dos de mon cheval pour pouvoir aller me balader. Aussi, j’avais pris la route pour me rendre chez mes parents. Ce n’est pas avec ma petite voiture que j’allais emporter le van avec moi, il me fallait donc celle de mon père. Heureusement que celui-ci n’en avait pas besoin aujourd’hui, trop occupé à prendre soin de ses bêtes qui se trouvaient encore à l’intérieur pour l’hiver. Une fois arrivé, je ne pris pas la peine de rentrer dans la maison, les clés se trouvaient dans le bureau au-dessus de l’écurie et à cette heure-ci ma sœur ainsi que mon frère devait dormir, j’irais les saluer à mon retour. Une fois les clés du véhicule trouvées, je chargeais la voiture de l’équipement d’Arkhan. Une fois l’opération terminée et toutes les affaires prêtes, je rentrais dans l’écurie pour aller jusqu’au box de mon bel hongre noir. « Salut toi ! » Je murmurais en caressant doucement son chanfrein alors qu’il m’accueillait d’un petit hennissement. Mes mains passaient délicatement sur ses naseaux, en réalité, mon cheval était d’un noir intégral sauf son nez qui se trouvait être tout blanc, ainsi qu’une petite tâche dû à une ancienne blessure en dessous du ventre. Je le sortis en lui donnant des friandises qui étaient dans ma poche et l’emmena dans le van. Tâche facile vu qu’il avait parfaitement l’habitude d’y monter, une fois fait, je pris le volant pour me mettre en route vers le ranch voisin, chez Noah.
Nous avions prévu une balade aujourd’hui, malgré le temps assez froid. Il n’y avait pas grand-chose qui aurait pu nous empêcher de partir aujourd’hui avec nos deux chevaux qui ressemblaient à de parfaits petits ours avec leurs poils d’hiver.
Je ralentissais en m’engageant dans son allée, prenant soin de ne pas trop secouer mon cheval. Je me garais en faisant tout autant attention et puis sortis pour attacher Arkhan à la barrière du paddock pour pouvoir le préparer. Tout en préparant le hongre, je me demandais quel tour pourrions-nous faire aujourd’hui quels chemins seraient accessibles et si nous aurions la chance de croiser des animaux sauvages. Sauf des pumas, j’ai une sainte horreur de leurs manières de chasser et de vouloir nous manger. Et puis, j’allais devoir parler de mon projet de reprendre les concours lorsque la nouvelle saison reprendrait. Lorsque je le vis arriver je lui fis un grand signe de la main pour le saluer. « Salut Noah ! » Je lançais joyeusement. « Tu es prêt ? » Je demande une fois qu’il arrive à ma hauteur, toujours avec mon éternel sourire et ma bonne humeur contagieuse. Rien de pouvait me retirer cette joie de vivre, à part la mention de mes vrais parents mais là n’est pas le sujet aujourd’hui. Je continuais à préparer mon cheval, attachant la selle à l’aide de la sangle.
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]   Ven 26 Fév - 0:33


On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'était assez souvent des chevaux de bois
Ohana && Noah.


Je me tiens adossé contre l’encadrement de la porte, observant mes parents discuter de leur affaire. Thom’s Restaurant va mal. Ce chouette endroit dans lequel j’aime passer du temps ne rapporte plus autant qu’avant. Ils ne font pratiquement plus de bénéfice et se demandent ce qu’ils vont faire pour se relever de cette bourrasque. Avant qu’il se soit tourné vers moi et ainsi comprendre qu’ils n’étaient pas seuls, je pars discrètement par l’arrière de la maison, là où la porte était déjà ouverte pour faire un peu d’air et fais le tour, me dirigeant vers le box de Demi-Lune. La main posée sur la porte, les yeux rivés sur le chanfrein de mon cheval brun foncé, avec une tâche noire dessus, je me perds un instant dans mes réflexions, tentant de trouver une issue, une solution au problème. J’ai du mal à me dire que demain peut-être, ce restaurant pourrait appartenir au passé, être une histoire ancienne. J’y ai vécu une mon enfance, mon adolescence aussi. Et aujourd’hui, je fais à peine vivre la concurrence pour faire vivre l’établissement familial. Lorsque ça arrive, je ressens comme une petite part de culpabilité, l’impression de trahir les miens. Autant dire que je déteste ça. Je caresse la crinière de mon meilleur ami et ouvre la porte afin de le préparer, le regard un peu vide, mais qui se rempli d’un sentiment de joie dès lors que Demi-Lune est prêt.

C’est le van de mon amie Ohana qui me sort définitivement de mes songes. « Salut Oha ! » Je vérifie que le bride est bien positionné, fais un dernier tour pour observer l’équipement et après avoir fait marcher Demi-Lune, je resserre sa selle. « Prêt. Toi aussi ? Prête pour une balade ? » J’attache les rênes de la bride au paddock et m’approche d’Ohana que j’embrasse sur la tempe. Cette petite demoiselle, j’ai appris à la connaître suite au hasard d’une compétition. Pourtant, c’était la plus proche de mes voisins. « Tu vas t’en sortir ? » Je demande, en appuyant mon bras sur la barrière, amusé, l’air taquin en l’observant préparer Arkhan à qui je souffle un bonjour en caressant sa crinière. « Il se porte toujours aussi bien à ce que je vois. » C’est un beau cheval, sa robe noire et sa tache blanche lui donne du charme. Pour avoir entendu certains concurrents d’Oha, je sais qu’elle fait des jalouses avec lui. « J'ai pensé qu’on pourrait passer par la route de Trail Creek et s’arrêter à Newton Lake pour manger. » Je désigne le chargement sur Demi-Lune d’un signe de tête. « J’ai pris de l’eau et des sandwichs ainsi que du café. On pourrait même piquer une tête si jamais t’es assez dingue pour te baigner en hiver. » Je ne suis pas frileux, je suis plutôt du genre à me réchauffer rapidement dans l’eau. Qu’importe le véritable programme de la journée, ça me fera toujours plus de bien que d’imaginer une potentielle fermeture du restaurant. « T'en penses quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]   Ven 26 Fév - 9:54



Noah & Ohana
On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois.
Arkhan était définitivement prêt à partir, les sacs bien accrochés à la selle. Je passais une main sur mon front pour enlever les mèches qui m’encombraient les yeux avant d’ajuster mon chapeau sur ma tête. Un tic que j’ai repris de mon père adoptif à force de l’avoir observé lorsqu’il préparait son cheval, j’ai fini par reprendre les mêmes habitudes que lui avec le temps c’était assez drôle d’ailleurs de voir à quel point nous étions synchronisés certaines fois ! « Oui, je suis prête ! » Je répondais alors qu’il attachait Demi-Lune et me disait bonjour, auquel je répondis par un large sourire. Et dire que si je n’avais pas eu ce problème en concours je ne lui aurais peut-être jamais parlé comme nous le faisons aujourd’hui … C’est bête tout de même de ne pas parler à ses voisins alors que nous sommes dans une si petite ville et que tout le monde connaît pratiquement tout le monde ici. Mais nous avons fini par faire connaissance et son amitié me semble maintenant précieuse et réconfortante. Ça fait toujours du bien de pouvoir se sentir soutenue, d’avoir des amis sûrs, pas comme ces vautours qui me tournent autour en compétition. Ces personnes avaient l’art de m’énerver, de m’agacer et de me taper sur le système en même pas trois secondes de temps, en somme, ça leur laissait simplement le temps de me dire bonjour ! Et ceux qui m’énervent le plus sont ceux qui me demandent combien je demande pour mon cheval. Alors eux, je manquerais bien de leur en coller une des fois mais je me retiens et reste généralement courtoise, je ne suis pas une impulsive prête à frapper toutes personnes. Non, je suis la gentille moi, celle qui règle ses problèmes en restant calme ou parfois silencieuse… Je devrais peut-être songé à devenir un peu plus arrogante.

« Ne t’inquiète pas, je gère ! » Je riais alors que je faisais une dernière fois le tour de mon cheval. « Oui très bien ! Aucune séquelle du dernier concours, il est au top ! Demi-Lune a l’air d’être en forme aussi ! » reprenais-je en caressant l’encolure d’Arkhan en repensant à la galère des derniers mois et de l’inquiétude de ma famille pour ce petit cheval capricieux qui refusait catégoriquement de sortir de son box alors que marcher était très important pour sa remise en forme. Je l’aurais maudit ! Heureusement pour lui, je suis têtue et je l’aime de trop, ça nous a valu quelques bonnes batailles mais j’y suis parvenue. « Parfait ! J’espère qu’on ne va pas croiser de sale bête … Je mettrais déjà mon pied après on verra pour le reste ! » Frissonnant d’avance à cette idée, l’idée qu’il avait aurait été géniale s’il avait plus chaud mais il y irait tout seul en plein hiver. J’aime le froid mais pas à ce point-là ! Mais malgré tout je trouvais Noah préoccupé, peut-être une mauvaise nouvelle ? Je ne préférais rien dire sur mes doutes, nous aurions tout le loisir de parler de tout ça sur la route s’il voulait m’en parler. « Ça me va, on est partit ? » Détachant les rênes de la barrière pour les prendre en main et me mettre en selle. Cela faisait un bien fou de se remettre en selle ! Et j’espérais que cette bonne balade serait bénéfique à l’état de mon cheval, que la remise en forme commence !
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]   Dim 28 Fév - 0:49


On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'était assez souvent des chevaux de bois
Ohana && Noah.


« Parfait. » Je lâche un rire en imaginant Ohana paniquer devant des sales bêtes, comme elle les appelle. Ca me rappelle un de mes clients, lors d’une balade, que j’ai mis une bonne demi-heure à retrouver. « C’est la bonne saison pour, ne t’attends pas à ce que tout soit calme. » C’est pour la taquiner un peu et à mon sourire, elle doit elle-même s’en rendre compte. Je récupère les rênes et me mets en selle à mon tour. Après m’être assuré une dernière fois que mon bagage était bien attaché, je commence à partir au pas, prenant la direction de la sortie de Cody, suivi de près par la demoiselle. Il y a des choses qui ont plus d’importance que d’autres et en ce moment, ce sont des instants comme ceux passés avec mes proches qui en ont. Des instants où des petites blagues, discussions légères, prennent place. « Comment va ta famille, Oha ? » J’accélère, sans trop culpabiliser pour Arkhan qui semble s’être rétabli de ses anciennes blessures. Avec une cavalière et propriétaire comme Ohana, je ne me faisais aucun souci. Elle aime tellement son cheval qu’elle en prend bien soin. C’est aussi pour ça que je m’entends si bien avec elle. Elle traite les chevaux comme je les traite moi : avec tout le respect qu’on leur doit. Ce ne sont pas seulement des animaux, c’est aussi nos meilleurs amis. Ils tiennent le rôle des chiens pour une grande majorité d’humains qui trouvent réconfort auprès d’eux. Personnellement, je préfère poser ma tête sur Demi-Lune quand le moral n’est pas trop là. En silence, puis en se baissant, j’ai l’impression qu’il me comprend. « La prochaine saison est pour bientôt au fait, t’es de la partie je suppose ? » C’est une compétitrice. Elle fait partie de mes favoris et maintenant que nous nous sommes rapprochés, il est clair que je manque peut-être d’objectivité en le disant, mais elle est ma favorite. En plus d’être douée, humainement, elle est adorable. C’est une perle rare. J’aurais trouvé ça dommage qu’elle ne puisse plus concourir suite à la blessure d’Arkhan. Comptez sur moi pour me tenir dans les gradins, ou derrière les barrières pour être au premier plan et l’encourager comme il se doit. « T’as le bonjour de mon père, au fait. » C’était ce matin. Il n’a pas hésité à me demander de lui transmettre son bonjour. Il l’aime bien. C’est une pure américaine, pas de sang amérindien dans ses veines et rien que ça, ça lui plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]   Lun 29 Fév - 21:09



Noah & Ohana
On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois.
Je me sens si bien en selle, retrouver les sensations d’avant sur son cheval. Sentir la puissance des muscles d’Arkhan sous la selle, le moindre mouvement qu’il faisait ou encore son inquiétude ou nervosité face à ce qu’il rencontrait. C’est dans ce genre de moment que l’on se rend bien compte que nous sommes très petits face à eux, que c’est juste par bonté qu’ils nous laissent monteur sur leurs dos pour nous faire découvrir le monde de la plus belle des manières. Que d’un seul coup de leur dos puissant ils pouvaient nous envoyer sur le sol et manger de la poussière. Nous ne sommes rien, insignifiant face à leur force. Je pris la route derrière Noah, en faisant attention au pas de mon cheval pour vérifier qu’il ne boitait pas de nouveau au cas où se blessure se ferait de nouveau sentir. « Très bien merci ! Et comment ça se passe chez toi ? » Question anodine et sans arrière-pensée mais il n’empêche que je ne savais pas vraiment si c’était la question à poser en ce moment. Je sais bien que les rapports peuvent parfois être tendu chez lui mais bon, la famille reste la famille et elle donne toute son importance à mes yeux. On n’en possède qu’une seule au final même si j’en ai deux … Dont une que je n’ai jamais pu connaître. Et même si j’aime ma famille adoptive de tout mon cœur et de toute mon âme cela ne sera jamais pareil que celle que je n’ai jamais connue. J’imagine encore mon père ou ma mère et je me fais d’innombrables films sur le fait qu’ils n’aient jamais voulu me rencontrer. Ont-ils honte d’avoir eu une fille ? Ou alors n’étais-je peut-être pas désirée ? Encore et encore des questions à qui je ne me suis jamais confiée … Je n’en ai jamais parlé, pas même à mes parents adoptifs. Je n’ose pas tout simplement et puis s’ils ne voulaient pas me voir alors c’est que c’était certainement l’un de ces cas-là. Je presse un peu mes jambes contre Arkhan pour lui demander d’accélérer le pas, toutes blessures semblaient s’être totalement envolées ! Et il fallait garder une bonne allure pour pouvoir suivre le cheval de Noah, la motivation de cette sortie se faisait sentir chez Demi-Lune !

« Bien sûr ! J’aimerais reprendre un bon rythme mais sans brusqué Arkhan. » Je répondais à Noah avec un grand sourire en prenant place à côté de lui. Je caressais un instant l’encolure du petit cheval noir qui semblait heureux de bouger ce matin, malgré la température peu agréable. Noah avait de bons conseils à donner et était toujours pourtant pour me donner un coup de main, j’espérais silencieusement qu’il serait encore présent cette année comme il l’a été avant. J’aimais beaucoup tout se soutient que me donnait mes proches, cela me donnait encore plus envie de continuer en y mettant tout mon cœur pour pouvoir me hisser dans les meilleurs scores et lorsque je peux partager cela avec mon cheval c’était encore mieux ! « Je lui remettrais en rentrant, si on le croise ! » Je répondais poliment, je connaissais les tensions existantes entre eux et je ne préférais pas m’aventurer sur ce terrain glissant. « Alors, est-ce que je pourrais compter sur toi comme coach ? » Je m’hasardais à lui demander en me pinçant les lèvres, n’osant pas trop le regarder lorsque je lui demandais. Je préférais fixer l’horizon en essayant d’imaginer sa réponse positive, je ne sais pas trop comment je pourrais gérer s’il refusait, je serais certainement vraiment déçue mais ainsi va la vie ! Il a beaucoup de travail et surtout pendant la saison des compétitions, c’est en général dans ces moments-là que les touristes se font plus nombreux ici.
© wild bird
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d'accord : c'étaient assez souvent des chevaux de bois. [Noah & Ohana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nomades des Steppes ou cavaliers mongols
» Attention : Fausse mise à jour qui cache un cheval de Troie !
» BREAKOUT •• La petite brunette
» [Pomme > Fraise] Dollies ♪ (2ème Essai) [Terminé]
» photo non copiable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mila Hanska :: 
Rps inachevés
-